Toucher cet animal sauvage vous fera passer une peine de prison et vous l'aurez mérité



We are searching data for your request:

Forums and discussions:
Manuals and reference books:
Data from registers:
Wait the end of the search in all databases.
Upon completion, a link will appear to access the found materials.

Après la mort terrible d'un dauphin en Argentine en février dernier, voici un autre exemple de l'incroyable stupidité à laquelle les gens se tournent pour quelques «likes» sur les réseaux sociaux.

Un homme de 21 ans de Floride a été dénoncé à la Florida Fish and Wildlife Conservation Commission après avoir publié des photos de lui-même et de ses deux filles harcelant un lamantin sur Facebook.

Les images montrent Waterman étreignant un bébé lamantin, ainsi que ses filles caressant et assis sur l'animal.

Selon la Florida Fish and Wildlife Conservation Commission, «les lamantins sont protégés en vertu de la loi fédérale, ce qui interdit le harcèlement, la chasse, la capture ou la mort de tout mammifère marin. Les lamantins sont également protégés par la Florida Manatee Sanctuary Act de 1978, qui stipule: `` Il est illégal pour quiconque, à tout moment, intentionnellement ou par négligence, d'ennuyer, de molester, de harceler ou de déranger un lamantin. '' La violation de cette loi d'État peut entraîner une amende maximale de 500 $ et / ou un emprisonnement maximal de 60 jours. Une condamnation au niveau fédéral est passible d’une amende pouvant aller jusqu’à 50 000 dollars et / ou d’un an de prison. »

Waterman a été libéré de prison avec une caution de 2500 dollars, rapporte Reuters. L'homme ignorait apparemment qu'il était illégal de toucher des lamantins et ne signifiait aucun mal à l'animal.

Voici un conseil pour ceux qui ne sont pas assez intelligents pour comprendre par eux-mêmes qu'ils ne sont pas censés faire ce qu'ils veulent / avec la faune: laissez un peu d'espace aux pauvres animaux. Toujours.

H / T: Smithsonian.com


LES JOUEURS DÉCIDENT

25. Ajin: Demi-Humain

Les Ajin sont connus pour être des êtres immortels, capables de ressusciter rapidement après avoir été tués. Au cours des dix-sept dernières années, ils avaient souvent été considérés comme insignifiants. Parfois risible. Pour Kei, il pensait que c'était juste un fantasme inventé pour effrayer les enfants. Autrement dit, jusqu'à ce qu'il soit soudainement heurté par un camion. Et ravive.

Tout d'abord, la description à elle seule me donne des frissons. Deuxièmement, je suis bien conscient qu'il existe d'innombrables scènes de torture qui donneraient à Jigsaw un aspect angélique.

C'est un autre de ces types d'anime que le gouvernement blesse-innocents-civils-parce-qu'ils-ont-des-cadeaux. Et ceux-là me font peur.

Mais si vous aimez la fête du sang. Ou trahison. Ou cherchez à rendre la soirée de rendez-vous intéressante. Celui-ci est pour vous, espèce de f * cks malades.

24. Terra Formars

Mars était destiné à être colonisé. La Terre a envoyé une fusée avec des cafards pour voir si c'était même possible. Des années plus tard, la planète a connu des jours meilleurs. Et un groupe de scientifiques qualifiés a décidé qu’il était enfin temps de voir à quel point Mars s’est bien déroulé. Bonne nouvelle: les cafards ont survécu. Mauvaise nouvelle: leur survie signifie peut-être la fin de l’humanité.

D'accord, j'adore la science-fiction. Mars est une planète bien-aimée. Et j'ai un faible pour les personnages scientifiques d'anime.

Non, je déteste ces petites merdes. Et le fait que cet anime les ait comme des créatures humanisées et assoiffées de sang me fait déjà hyperventiler.

J’ai déjà vu un film d’horreur avec des araignées. Et les abeilles. Et les fourmis. Et ne me lancez pas sur The Mist!

Bonne chance pour regarder ça et garder les pieds sur terre!

23. Deadman Wonderland

C'était censé être une sortie scolaire normale. Mais la prochaine chose que Ganta sait, c'est qu'il est encadré pour le massacre de sa propre classe. Il est maintenant placé dans la prison la plus tordue et la plus infernale jamais construite: Deadman’s Holiday. Les condamnés là-bas sont utilisés pour d'horribles matchs à mort, pour plaire aux foules sadiques qui pensent mériter cela. Ganta devra se battre pour sa survie s'il veut obtenir justice. Dans un endroit où la seule échappatoire est la mort.

Je ne peux pas regarder celui-ci. Je ne peux vraiment pas. Je ne peux même pas regarder directement l'écran lorsque je le recherche sur YouTube. Et même si je clique dessus, je me cache dans les commentaires.

Je veux dire, comment puis-je décrire de manière flagrante celui-ci?

Vous connaissez cette émission Happy Tree Friends? Voici son cousin japonais.

22. Note de mort

Que feriez-vous si vous aviez le pouvoir d'éliminer les mauvaises personnes? Pas des pouvoirs comme Superman ou Wonder Woman. Mais si vous aviez un livre qui tuait le nom de celui que vous y écrivez? Un lycéen moyen tombe sur le Death Note. Voulant débarrasser le monde du mal et de la corruption, il décide de leur sort. Le monde deviendra meilleur grâce à la Lumière.

C'était l'anime dont on parlait le plus à mes années de collège. Chaque enfant emo (pas moi) parlait des personnages Light, «L» et même Misa.

Personnellement, cet anime doit être vraiment bon pour que vous détestiez réellement un personnage.

Light est ce fils de pute dégoûtant qui a emporté la plupart de nos personnages préférés. Je veux me sentir mal pour Misa. Je veux dire, c’est un précieux rouleau à la cannelle.

Mais même les bonbons peuvent être ternis.

21. Un autre

Il y a 26 ans, un étudiant bien-aimé est décédé. Ses camarades de classe ont continué à prétendre qu'elle était toujours avec eux jusqu'à l'obtention de leur diplôme. Maintenant, un nouveau garçon est transféré dans cette même classe. Et il se méfie de la tension qui semble y régner. Les réponses qu'il cherche se trouvent peut-être chez une fille calme portant un cache-œil et dessinant constamment.

Mystères d'horreur. Et je pensais que Case Closed était la seule.

C’est un peu prévisible lorsque vous rencontrez les deux personnages principaux. Celui qui est le MC et essaie de résoudre un mystère. Et son nouvel ami qui est pratiquement un mystère qui lui est propre.

Les créateurs ont-ils essayé d'ajouter une balise de romance à cet anime? Parce qu'il y a des moments où les deux forment une sorte de lien sexuel.

20. Le Japon coule: 2020

Après les Jeux olympiques de Tokyo, un tremblement de terre frappe le Japon. Deux frères et sœurs se retrouvent pris dans la catastrophe, avec leur famille. Forcés d'abandonner leur seule maison, ils s'aventurent à travers les séquelles dans l'espoir de trouver refuge. Ils en rencontrent d'autres qui ont souffert de la catastrophe. Et les pires événements se produisent. Mais le frère et la sœur refusent de se soustraire à un avenir meilleur et de faire l'effort de survivre.

Tout d'abord, 2020. Comme si nous n'en disions pas assez sur la façon dont c'était une année si merdique.

La douleur que nous avons dû endurer l'année dernière est écrite dans chacun de ces personnages. Et c'est ce qui rend le visionnage de cet anime si déprimant.

Une autre chose qui a rendu cet anime apte à être diffusé en 2020: les f * cking Chads, Karens et anti-you-know.

Malgré à quel point cela a fait mal de regarder cela, n’oublions pas comment tout cela s’est avéré à la fin.

Nous sommes en 2021 maintenant. Si les enfants ont pu avoir un avenir plus heureux, nous le serons aussi.

19. Agent de paranoïa

Il y a eu des nouvelles d'un enfant mystérieux qui se promenait en ville et attaquait des gens avec sa chauve-souris dorée. Deux officiers pensent que ce n'est qu'un petit délinquant en herbe et espèrent le redresser. Cependant, ce cas n’est pas aussi simple qu’ils le croient.

Je ne sais pas où cet anime se dirigeait. Mais tout comme les officiers, tout le complot m'a fait tourner en rond.

Qui est l'antagoniste ici? Le mystérieux «Lil 'Slugger»? Les victimes? La police? Ou l'imagination?

Hope Film Theory a couvert celui-ci!

18. Trinity Blood

Ce fut une longue et horrible bataille entre les vampires et les humains. Afin de protéger l'humanité, une force spéciale connue sous le nom de Vatican doit compter sur d'autres alliés. Abel, un prêtre du Vatican, a une capacité spéciale qu'il a sur les vampires: il est ce qu'ils appellent un «mangeur de vampire» (un vampire qui se régale du sang des vampires). Plus tard, il rencontre Esther, une jeune fille qui commence à voyager avec lui. Alors qu'ils marchent, la guerre reprend. Mais à quel prix de part et d'autre?

Si vous avez lu la Bible, vous connaissez déjà l’histoire d’Esther. Ainsi que Caïn et Abel.

Si vous l'avez fait, vous savez exactement comment cet anime se déroulera.

Personnellement, je n'aime pas les vampires. Les médias les ont rendus surexualisés et l'anime ne fait pas exception.

Je ne sais pas si vous êtes submergé par les éléments effrayants qu'ils utilisent. Ou excité par les personnages qu'ils ont créés.

17. Beserk

Trahi par celui qu'il appelait autrefois un ami, Guts est forcé de fuir ceux qui cherchent sa tête. Seul et rempli de haine, il complote pour utiliser son arme Dragonslayer et éliminer ceux qui lui ont fait du tort. Au cours de sa quête, il rencontre des alliés improbables: un elfe et un voleur. Ensemble, ils croiseront le chemin du pire de l'humanité: l'homme et la bête.

Si vous avez regardé Goblin Slayer, préparez-vous pour une véritable fête du sang. Parce que cette merde ne se retient pas non plus.

Vous battez-vous pour survivre? Planifier la vengeance? Des créatures alimentées par le cauchemar?

Ce n’est pas un anime. C'est Hunger Games.

16. Steins: Porte

Une occasion de remonter le temps, un groupe de scientifiques tente d'envoyer des SMS vers le futur. Mais au lieu de prévenir les catastrophes qu’ils ont vécues, ils n’ont fait qu’empirer les choses.

Cela n'a en aucun cas prédit quoi que ce soit des années plus tard après sa sortie. Mais il était basé sur une histoire vraie d'un type fou qui a fustigé les forums, affirmant qu'il était du futur et essayait de faire des avertissements.

Si vous avez vu Le jour où la Terre s’est arrêtée, vous savez exactement comment l’histoire s’est déroulée.

Et voyager dans le temps est déroutant. D'une part, The Time Machine montre les inconvénients d'essayer de modifier le passé, ce qui peut f * ck le futur et toutes les dimensions qui vont avec. D'un autre côté, Retour vers le futur montre que peut-être modifier le passé n'est pas si grave et que les choses peuvent être meilleures.

Et ne me lancez pas sur ce seul film de Harry Potter. Je ne sais toujours pas comment Hermione a pu se rendre à tous ces cours.

15. Elfen a menti

On dit que Diclonius est des personnages spéciaux de Dieu qui sont destinés à causer la destruction du monde. Par mesure de précaution, la plupart ont été capturés et tenus à l’isolement par le gouvernement. Lucy, une jeune et psychotique Diclonius, parvient à se libérer de ses limites. Cependant, elle se fait tirer une balle dans la tête et tombe d'une falaise dans l'océan. Elle survit et est découverte par deux adolescents qui l'accueillent.

Maintenant, je sais que Lucy est un personnage compliqué. D'une part, elle est encore une enfant qui a été détenue dans un laboratoire comme un animal sauvage. D'un autre côté, parfois, elle ne peut pas contrôler ses pouvoirs et peut-être provoquer une effusion de sang.

Mais nous devons tous convenir que ces garçons le méritaient. Je veux dire, qui tue un chiot?

Seuls les vrais antagonistes feraient une telle chose. Et Lucy était pratiquement le héros dans cette affaire.

Beaucoup de matériel sensible. Des trucs vraiment lourds.

Si vous avez regardé Carrie, vous savez où va cet anime.

14. Rampo Kitan: Jeu de Laplace

Ce qui était censé être une journée normale change la vie lorsque le collégien Yoshio découvre que son professeur est assassiné. Avec lui tenant l'arme. Pendant qu'il était en fuite, il ne peut s'empêcher d'admettre qu'il y avait du frisson à être encadré. Et devient ainsi un jeu lorsque l'élève de génie de son école se lève pour résoudre le mystère et effacer son nom.

Alors, qui est vraiment le méchant ici? Une personne accusée de meurtre et pourtant AIME?

Et son «complice» n'est qu'un ass-kisser, prêt à faire un effort supplémentaire pour lui. Cela me rappelle Misa de Death Note (elle a sucé).

L'intrigue entière est déroutante. Et nous ne savons pas pour qui encourager.

Mais c'est peut-être là que le spectateur devra peut-être jouer le vrai détective.

13. Chevalier vampire

À l'élite Cross Academy, il existe deux classes: la classe de jour et la classe de nuit. Yuuki, la fille du président, et ses amis Zero maintiennent les élèves en ordre. Et aussi empêcher la classe du jour de découvrir le secret de la classe du soir: que tous les élèves sont en fait des vampires. Yuuki pense que malgré la différence, ce sont tous des personnes. Pendant ce temps, Zero est fanatique des vampires et n'hésitera pas à les tuer. Les vampires et les humains peuvent-ils vraiment s'entendre?

Je me souviens beaucoup de Monster High, en particulier de toute la question raciste. Il y avait le film axé sur la façon dont les vampires et les loups-garous devraient s'entendre (et même sortir ensemble). Ainsi qu'entre monstres et «normies».

J'aime la façon dont ils ont pris les vampires et en ont fait une leçon d'intolérance.

C'est aussi une meilleure histoire d'amour que Twilight.

12. Attaque sur Titan

Pendant des années, l'humanité est en déclin à cause des Titans. Des géants terrifiants et mutants qui étaient le résultat d'un acte contre les dieux. Ils se nourrissent des citoyens et leur faim n'est jamais satisfaite. Des forces armées spéciales sont chargées de combattre et de tuer ces Titans. Un homme, qui a perdu toute sa famille contre eux, jure de tuer chacun d'eux.

C'est cet anime que mes amis me préviennent de ne JAMAIS regarder. Alors je l'ai recherché sur TV Tropes à la place.

Même en lisant à ce sujet, il est difficile de dormir la nuit.

11. Mangeur d'âme

Death City est votre ville normale typique. Les enfants vont à l'école pour devenir plus forts. Des étudiants qui se défient de créatures menaçantes. Et les adolescents peuvent littéralement être utilisés comme armes pour prendre les âmes des humains pervers. Ouais, juste un autre anime scolaire.

Cela a écrit Gorillaz partout.

Les personnages sont au mieux hilarants. Tout le concept de faire ressembler le rôle de Grim Reaper à un poste de PDG. Et l'humanité étant les connards que nous connaissons trop bien aujourd'hui.

Une bonne montre si vous aimez cette comédie noire. Aussi, si vous êtes fan de Bleach.

10. Black Butler

Un jeune héritier sophistiqué découvre que sa famille a été tuée. Un démon se présente et, en échange de son âme, offre au garçon une chance de se venger. Pendant ce temps, le démon assume le rôle d'assistant / majordome / ami potentiel. Il ne fait cela qu'en attendant de réclamer l'âme du garçon. Pourtant, il commence à prendre goût pour lui.

Comme Ouran High School, cet anime crie la romance d'un garçon!

Vous tomberez amoureux de tous ces hommes charmants et joliment habillés. Vous ne pouvez pas vous empêcher d’imaginer ce que ce serait dans leur situation. Ou avec eux.

Pour les amoureux célibataires à regarder!

9. Kabaneri de la forteresse de fer

La révolution industrielle est sur le point de commencer. Mais il en va de même pour les horreurs de l'humanité lorsqu'un monstre émerge soudainement. Grotesque, prédateur et avec une seule morsure pourrait également transformer un humain en monstre. La seule façon de les tuer est par le cœur. Ikuma, un inventeur prometteur, espère arrêter le chaos en utilisant son dernier design. Et quelle meilleure opportunité de l'utiliser que dans la même locomotive où les passagers ont commencé à se transformer?

Vous vous souvenez du film coréen "Train to Busan"?

Ceci est sa version anime.

8. École en direct!

Yuki aime tellement son lycée qu'elle ne veut jamais partir. Chaque jour, elle et ses amis assistent à leur classe et aiment être étudiants. Tout est si parfait. Sauf que ce n’est pas le cas et qu’en réalité, ils sont enfermés dans leur école à cause d’une apocalypse zombie en cours.

Cet anime a commencé si mignon et ensuite sh * t a frappé le fan.

C’est comme la première fois que j’ai regardé Happy Tree Friends et que j’ai pensé que c’était une émission mignonne pour les petits enfants. Mais après avoir regardé "Spin Fun Knowin 'Ya", j'ai réalisé qu'il y avait une raison pour laquelle il avait été classé pour la violence des dessins animés.

Bien que HTF ait quelques exceptions, je ne peux pas regarder School-Live! et soyez témoin de jolies petites filles chibi obligées de se défendre contre les zombies!

Et ce qui est pire, c’est la dépression mentale que traversent des personnages comme Yuki. C'est probablement plus effrayant que même les zombies.

Et ne me lancez pas sur la scène avec le chien. Si vous pensiez que "I Am Legend" de Will Smith était un énorme larmoyant, cet anime est encore plus déchirant.

7. Exorciste bleu

Deux dimensions sont jointes en une seule mais n'interagissent jamais. On a des humains. L'autre a des démons. Les démons viennent souvent du côté humain, fortement déguisés et évitant les soupçons. Pourtant, que se passe-t-il lorsque Satan parvient à se former un fils d'une femme humaine? Il s'attend à ce que le garçon entre dans le monde humain et arrête une sorte de révolution contre lui. Mais que ressent le garçon à ce sujet quand il a un avant-goût de l'humanité?

Comédie légère dans un monde d'éléments sombres. J'adore la façon dont ils jouent avec tout le concept biblique parce que, sérieusement, ils ont fait de Satan un personnage d'anime!

Je ne peux pas imaginer ce que l’église baptiste de Westboro doit ressentir s’ils regardaient ça!

6. Tueur de gobelins

Ils ne savent pas exactement qui il est, ni pourquoi il s’habille avec une armure bon marché. Visage caché sous un simple masque métallique avec un seul objectif: tuer les gobelins. Quand il sauve un jeune prêtre d'une quête qui a mal tourné, il commence à se rendre compte que les gobelins ne sont pas aussi faciles que les aventuriers le disent. Bien qu'il ne soit peut-être pas populaire dans sa communauté, ses expériences vont ébranler les nations au cœur même. Et tout le monde verra Goblin Slayer pour qui il est vraiment.

Cet anime m'a fait flipper la première fois que je l'ai regardé. Le début de l'épisode était vraiment difficile à digérer parce que même pas dix minutes, et des personnages (qui ont 15 ans, BTW) se font massacrer et d'autres choses grossières que je ne peux pas taper.

Le nombre de morts s'accumule sur cet anime. Pas seulement pour les personnages humains, mais surtout pour les gobelins.

Oui, ces petits mofos le méritent. Mais chaque fois que je suis témoin d’une «nouvelle technique» exécutée par Goblin Slayer, c’est encore difficile à regarder.

Aussi, le service aux fans à son meilleur ici avec des femmes à gros seins. Parce que pourquoi pas?

5. The Promised Neverland

Un groupe d'orphelins se rend compte que leur belle et aimante maison de rêve s'avère être un cauchemar. Et leurs gardiens bien-aimés ne sont rien de plus que des tuteurs sadiques préparant les enfants à «l'adoption». Après avoir vu le corps de leur cher ami, resté du massacre d'horribles créatures, les enfants n'ont qu'un choix. Échappez-vous avant la date prévue et trouvez refuge ailleurs. Où ailleurs dans un monde peuplé de ces créatures exactes? Où un groupe d'enfants peut-il aller dans un monde où leur genre est essentiellement de la nourriture?

F * ck m'a vraiment mal. Parce que ce sont des enfants, et ils sont utilisés comme viande pour Dieu sait quoi! Cette douce fille au début ne méritait pas de mourir!

De plus, j'ai l'impression que c'est un doigt d'honneur pour le système de placement familial. Parce que nous savons tous la plupart du temps qu’ils ne savent pas ce qu’ils font.

4. Parasyte

Les extraterrestres envahissent soudainement la Terre et l'humanité est attaquée. Les créatures prennent le contrôle des personnes de l'intérieur, cherchant à contrôler leur corps. Cependant, un extraterrestre ne parvient pas à prendre le contrôle d'un homme moyen. Et maintenant, c’est lui qui contrôle ce parasite. Eh bien, sauf pour lui la main, où la créature ne peut résider.

C'est l'un de ces anime vraiment foirés. Je veux dire, oui, beaucoup d'horreur corporelle. Mais de la même manière que Beetlejuice le fait.

Et c'est considérablement une sorte d'anime d'amitié si vous comptez le MC et le parasite sur sa main! Ce petit œil sur son doigt est plutôt mignon!

3. Danganronpa

Bienvenue dans une école où tout le monde doit étudier très dur. Pas pour les avantages d'un avenir meilleur. Mais pour l'opportunité d'obtenir un diplôme avec les honneurs en étant le tueur final. Une salle de classe remplie des élèves les plus insolites et les plus sadiques est mise à l'épreuve: trouvez des moyens de sortir du meurtre et de ne pas vous faire prendre.

C'est comme Assassination Classroom. Mais contrairement à l’autre anime, celui-ci ne me fait pas autant pleurer.

Tous les personnages sont foirés, ouais. Mais alors pensez à la façon dont chacun a été élevé.

C'est leur façon d'être normal. Et certains sont même optimistes quant à ce qu'ils font.

Je peux me fatiguer des anime liés à l'école. Mais je préfère en regarder un où les étudiants épousent des créatures (anime: Jingai-san no Yome) puis regarder des enfants assassiner.

2. Lycée des morts

Le lycée était plein d'expériences. Des sports. Arts. Et des massacres de zombies. Une épidémie est survenue à Tokyo et une école en est devenue la victime. De nombreux étudiants et professeurs ont été tués.Un groupe d'adolescents et leur infirmière d'école restent unis dans l'espoir de combattre cet enfer vivant.

Je pourrais parler du fait qu'il s'agit d'un bon film de zombies. Mais alors j'oublierais le fait qu'en plus des zombies. c’est le service aux fans écrasant.

Pantyshots. Physique des boob. Et les scènes de remplissage où la plupart des acteurs principaux féminins créent une tension sexuelle avec l'un des deux personnages masculins.

Aussi effrayant que soit cet anime, il est assez difficile de le prendre au sérieux quand tant de scènes sont trop sexuelles.

Vous auriez pensé que c'était l'un de CES anime.

1. Tokyo Ghoul

C'était censé être un bon rendez-vous. Il pensait avoir rencontré la fille parfaite qui aimait les livres autant que lui. Mais cela est devenu le pire jour de sa vie et le début de bien d'autres. La fille qu'il aimait s'est avérée être une goule, qui ne faisait que l'attirer comme une proie facile. Mais leur rencontre est interrompue, et la prochaine chose que l'homme sait, il est devenu à moitié goule. Maintenant, il est obligé de vivre entre deux mondes différents.

Je parle au nom du fandom quand je dis que Ken ne méritait pas ça.

Certains diront qu'être un SIMP est ce qui l'a mis dans ce pétrin. Tout ce qu'il voulait, c'était rencontrer une fille qui, pensait-il, l'aimait vraiment. Et elle a pris son innocence et a détruit sa vie.

Et le fait que dans cet anime, vous ne pouvez jamais dire qui est humain ou qui est une créature.

Autant de problèmes de confiance qui peuvent concerner le monde réel.


Toucher cet animal sauvage vous fera passer une peine de prison et vous l'aurez mérité - voyages

12 Dieu a dit à Abram: «Quitte ton pays, ta famille et la maison de ton père pour un pays que je te montrerai.

2-3 Je ferai de toi une grande nation
et vous bénisse.
Je vais te rendre célèbre,
tu seras une bénédiction.
Je bénirai ceux qui te béniront,
ceux qui vous maudissent, je les maudirai.
Toutes les familles de la Terre
sera béni à travers vous.

4-6 Abram partit donc comme Dieu l'avait dit, et Lot partit avec lui. Abram avait soixante-quinze ans lorsqu'il a quitté Haran. Abram emmena sa femme Saraï et son neveu Lot avec lui, ainsi que tous les biens et les gens qu'ils avaient acquis à Haran, et partit pour le pays de Canaan et arriva sain et sauf.

Abram a traversé le pays jusqu'à Sichem et le chêne de Moreh. À cette époque, les Cananéens occupaient le pays.

7 Dieu apparut à Abram et dit: "Je donnerai ce pays à vos enfants." Abram a construit un autel à l'endroit où Dieu lui était apparu.

8 Il partit de là vers la région montagneuse à l'est de Béthel et planta sa tente entre Béthel à l'ouest et Aï à l'est. Il y construisit un autel et pria Dieu.

9 Abram continua de se déplacer, se dirigeant régulièrement vers le sud, vers le Néguev.

10-13 Alors une famine est arrivée dans le pays. Abram est descendu en Egypte pour vivre, c'était une dure famine. Alors qu'il s'approchait de l'Égypte, il dit à sa femme, Saraï: «Regarde. Nous savons tous les deux que vous êtes une femme magnifique. Quand les Egyptiens vous verront, ils diront: «Ah! C’est sa femme! »Et tuez-moi. Mais ils vous laisseront vivre. Rends-moi service: dis-leur que tu es ma sœur. À cause de vous, ils vont m'accueillir et me laisser vivre. »

14-15 Quand Abram arriva en Égypte, les Égyptiens jetèrent un coup d'œil et virent que sa femme était incroyablement belle. Les princes de Pharaon ont déliré sur elle à Pharaon. Elle a été emmenée vivre avec Pharaon.

16-17 A cause d'elle, Abram s'entendait très bien: il a accumulé des moutons et du bétail, des ânes mâles et femelles, des serviteurs et des chameaux. Mais Dieu a frappé durement Pharaon à cause de la femme d’Abram, Saraï, tout le monde dans le palais est tombé gravement malade.

18-19 Pharaon a appelé Abram: «Qu'est-ce que tu m'as fait? Pourquoi ne m'as-tu pas dit que c'était ta femme? Pourquoi avez-vous dit: «C'est ma sœur» pour que je la prenne pour ma femme? Voici ta femme de retour - emmène-la et sors! "

20 Pharaon ordonna à ses hommes de faire sortir Abram du pays. Ils l'ont envoyé avec sa femme et tout ce qu'il possédait sur leur chemin.

13 1-2 Abram quitta l'Égypte et retourna dans le Néguev, lui et sa femme et tout ce qu'il possédait, et Lot était toujours avec lui. A présent, Abram était très riche, chargé de bétail, d'argent et d'or.

3-4 Il quitta le Néguev, campant le long du chemin, pour Béthel, l'endroit où il avait installé sa tente pour la première fois entre Béthel et Aï et construit son premier autel. Abram a prié Dieu là-bas.

5-7 Lot, qui voyageait avec Abram, était également riche en moutons, en bétail et en tentes. Mais la terre ne pouvait pas les soutenir tous les deux, ils avaient trop de biens. Ils ne pouvaient pas y vivre tous les deux - des querelles ont éclaté entre les bergers d’Abram et les bergers de Lot. Les Cananéens et les Perizzites vivaient également sur la terre à l'époque.

8-9 Abram dit à Lot: «Ne nous battons pas entre nous, entre vos bergers et mes bergers. Après tout, nous sommes une famille. Regardez autour de vous. N'y a-t-il pas beaucoup de terres là-bas? Séparons-nous. Si tu vas à gauche, j'irai à droite, si tu vas à droite, j'irai à gauche. "

10-11 Lot regarda. Il a vu toute la plaine du Jourdain s'étendre, bien arrosée (c'était avant que Dieu ne détruise Sodome et Gomorrhe), comme le jardin de Dieu, comme l'Égypte, et s'étendant jusqu'à Tsoar. Lot a pris toute la plaine du Jourdain. Lot partit vers l'est.

11-12 C’est ainsi qu’ils se sont séparés, oncle et neveu. Abram s'est installé à Canaan, Lot s'est installé dans les villes de la plaine et a dressé sa tente près de Sodome.

13 Le peuple de Sodome était mauvais, pécheur flagrant contre Dieu.

14-17 Après que Lot se soit séparé de lui, Dieu dit à Abram: «Ouvre les yeux, regarde autour de toi. Regardez au nord, au sud, à l'est et à l'ouest. Tout ce que vous voyez, toute la terre étalée devant vous, je vous le donnerai à vous et à vos enfants pour toujours. Je rendrai vos descendants comme de la poussière - compter vos descendants sera aussi impossible que compter la poussière de la Terre. Alors - sur vos pieds, bougez! Promenez-vous à travers le pays, sa longueur et sa largeur, je vous donne tout. »

18 Abram a déplacé sa tente. Il alla s'installer près des chênes de Mamré à Hébron. Là, il a construit un autel à Dieu.

14 1-2 Alors ceci: Amraphel roi de Shinar, Arioch roi d'Ellasar, Kedorlaomer roi d'Elam, et Tidal roi de Goiim sont partis à la guerre pour combattre Bera, roi de Sodome, Birsha, roi de Gomorrhe, Shinab, roi d'Amma, roi de Shemeber de Zeboiim et du roi de Bela, c'est-à-dire de Tsoar.

3-4 Ce deuxième groupe de rois, les attaqués, s'est réuni dans la vallée de Siddim, c'est-à-dire la mer Salée. Ils étaient sous la coupe de Kedorlaomer depuis douze ans. La treizième année, ils se révoltèrent.

5-7 La quatorzième année, Kedorlaomer et les rois alliés avec lui partirent et vainquirent les Rephaim à Ashteroth Karnaim, les Zuzim à Ham, les Emim à Shaveh Kiriathaim et les Horites dans leur pays montagneux de Séir jusqu'à El Paran. à l'extrémité du désert. Sur le chemin du retour, ils s'arrêtèrent à En Mishpat, c'est-à-dire Kadesh, et conquirent toute la région des Amalécites ainsi que celle des Amoréens qui vivaient à Hazazon Tamar.

8-9 C’est alors que le roi de Sodome sortit avec le roi de Gomorrhe, le roi d’Admah, le roi de Zeboiim et le roi de Bela, c’est-à-dire Tsoar. Ils se dressèrent en formation de combat contre leurs ennemis dans la vallée de Siddim - contre Kedorlaomer, roi d'Elam, roi des marées de Goiim, roi Amraphel de Shinar et Arioch roi d'Ellasar, quatre rois contre cinq.

10-12 La vallée de Siddim était pleine de fosses de goudron. Lorsque les rois de Sodome et de Gomorrhe se sont enfuis, ils sont tombés dans les fosses de goudron, mais le reste s'est échappé dans les montagnes. Les quatre rois ont capturé tous les biens de Sodome et Gomorrhe, toute leur nourriture et leur équipement, et ont continué leur chemin. Ils ont capturé Lot, le neveu d'Abram qui vivait à Sodome à l'époque, emportant avec eux tout ce qu'il possédait.

13-16 Un fugitif vint et rapporta à Abram l'hébreu. Abram vivait aux chênes de Mamré l'Amoréen, frère d'Eschcol et d'Aner. C'étaient des alliés d'Abram. Quand Abram a appris que son neveu avait été fait prisonnier, il a aligné ses serviteurs, tous nés dans sa maison - il y en avait 318 - et a poursuivi les ravisseurs jusqu'à Dan. Abram et ses hommes se sont séparés en petits groupes et ont été attaqués de nuit. Ils les ont chassés jusqu'à Hobah, juste au nord de Damas. Ils ont récupéré tout le pillage avec le neveu Lot et ses biens, y compris les femmes et le peuple.

17-20 Après le retour d'Abram après avoir vaincu Kedorlaomer et ses rois alliés, le roi de Sodome sortit pour le saluer dans la vallée de Shaveh, la vallée du roi. Melchisédek, roi de Salem, apporta du pain et du vin - il était prêtre du Dieu suprême - et le bénit:

Béni soit Abram par le Dieu suprême,
Créateur du ciel et de la terre.
Et béni soit le Dieu suprême,
qui vous a livré vos ennemis.

Abram lui a donné un dixième de tout le pillage récupéré.

21 Le roi de Sodome dit à Abram: Rends-moi le peuple, mais garde tout le pillage pour toi.

22-24 Mais Abram a dit au roi de Sodome: «Je jure à Dieu, le Dieu suprême, créateur du ciel et de la terre, ce serment solennel, que je ne te prendrai rien, pas tant qu'un fil ou un petit budget. Je ne vais pas vous faire dire: `` J'ai rendu Abram riche. '' Rien pour moi autre que ce que les jeunes hommes ont mangé et la part des hommes qui m'accompagnaient, Aner, Eshcol et Mamre, ils sont pour obtenir leur part du pillage.

15 Après toutes ces choses, cette parole de Dieu parvint à Abram dans une vision: «N'aie pas peur, Abram. Je suis votre bouclier. Votre récompense sera grande! »

2-3 Abram a dit: "Dieu, Maître, à quoi servent tes dons tant que je suis sans enfant et que Eliezer de Damas héritera de tout?" Abram a poursuivi: "Voyez, vous ne m'avez pas donné d'enfants, et maintenant un simple domestique va tout avoir."

Puis vint le message de Dieu: «Ne vous inquiétez pas, il ne sera pas votre héritier, un fils de votre corps sera votre héritier.»

5 Puis il l'emmena dehors et dit: «Regarde le ciel. Comptez les étoiles. Pouvez-vous le faire? Comptez vos descendants! Tu vas avoir une grande famille, Abram! »

6 Et il crut! Croyait Dieu! Dieu l'a déclaré «Réglé avec Dieu».

7 Dieu a continué: "Je suis le même Dieu qui vous a fait venir d'Ur en Chaldée et qui vous a donné cette terre en propriété."

8 Abram a dit: "Maître Dieu, comment dois-je savoir ceci, que tout sera à moi?"

9 Dieu a dit: "Apportez-moi une génisse, une chèvre et un bélier de trois ans chacun, ainsi qu'une colombe et un jeune pigeon."

10-12 Il lui amena tous ces animaux, les fendit au milieu et en plaça les moitiés l'une en face de l'autre. Mais il n’a pas divisé les oiseaux. Les vautours se sont abattus sur les carcasses, mais Abram les a effrayés. Alors que le soleil se couchait, un sommeil profond envahit Abram, puis un sentiment de terreur, sombre et lourd.

13-16 Dieu dit à Abram: «Sachez ceci: vos descendants vivront comme des étrangers dans un pays qui n’est pas le leur, ils seront réduits en esclavage et abattus pendant 400 ans. Ensuite, je punirai leurs maîtres esclaves, votre progéniture en sortira chargée de pillage. Mais pas vous, vous aurez une vie longue et bien remplie et mourrez d’une mort bonne et paisible. Ce n'est qu'à la quatrième génération que vos descendants reviendront ici, le péché est toujours une affaire florissante parmi les Amoréens.

17-21 Quand le soleil était couché et qu'il faisait noir, un pot de feu fumant et une torche enflammée se déplaçaient entre les carcasses fendues. C'est alors que Dieu a fait une alliance avec Abram: «Je donne cette terre à vos enfants, du Nil en Egypte au fleuve Euphrate en Assyrie - le pays des Kénites, Kenizzites, Kadmonites, Hittites, Perizzites, Rephaim, Amorites , Les Cananéens, les Girgashites et les Jébusiens. »

16 1-2 Sarai, l’épouse d’Abram, n’avait pas encore produit d’enfant.

Elle avait une femme de chambre égyptienne nommée Hagar. Saraï a dit à Abram: «Dieu n'a pas jugé bon de me laisser avoir un enfant. Dors avec ma femme de chambre. Peut-être que je pourrais avoir une famille d'elle. Abram a accepté de faire ce que Sarai a dit.

3-4 Ainsi Saraï, l’épouse d’Abram, prit sa femme de chambre égyptienne Agar et la donna à son mari Abram comme épouse. Abram vivait depuis dix ans à Canaan lorsque cela eut lieu. Il a couché avec Hagar et elle est tombée enceinte. Quand Hagar a appris qu'elle était enceinte, elle a méprisé sa maîtresse.

5 Sarai a dit à Abram: «C'est de ta faute si je souffre de ces abus. Je mets ma femme de chambre au lit avec toi et dès qu’elle sait qu’elle est enceinte, elle me traite comme si je ne suis rien. Que Dieu décide lequel d’entre nous a raison. »

«Vous décidez,» dit Abram. "Votre femme de chambre est votre affaire."

Sarai a été injurieuse envers Agar et Hagar s'est enfuie.

7-8 Un ange de Dieu la trouva près d'une source dans le désert, c'était la source sur la route de Shur. Il a dit: «Agar, femme de chambre de Saraï, que fais-tu ici?»

Elle a dit: "Je fuis Sarai ma maîtresse."

9-12 L'ange de Dieu dit: «Retourne vers ta maîtresse. Acceptez ses abus. Il a poursuivi: «Je vais vous donner une grande famille, les enfants ne comptent plus.

De cette grossesse, tu auras un fils: nomme-le Ishmael,
car Dieu vous a entendu, Dieu vous a répondu.
Il sera le bronco d'un homme,
un vrai combattant, combattant et combattant,
Toujours en train de semer le trouble,
toujours en désaccord avec sa famille.

13 Elle a répondu à Dieu par son nom, priant le Dieu qui lui avait parlé: «Tu es le Dieu qui me voit!

"Oui! Il m'a vu, puis je l'ai vu!

14 C'est ainsi que cette source du désert a été nommée «Dieu-vivant-me voit». Cette source est toujours là, entre Kadesh et Bered.

15-16 Agar a donné un fils à Abram. Abram l'a nommé Ismaël. Abram avait quatre-vingt-six ans quand Agar lui a donné son fils, Ismaël.

17 1-2 Quand Abram eut quatre-vingt-dix-neuf ans, Dieu se présenta et lui dit: «Je suis le Dieu fort, vis entièrement devant moi, vis jusqu'au bout! Je ferai une alliance entre nous et je vous donnerai une grande famille. "

3-8 Accablé, Abram est tombé à plat ventre.

Alors Dieu lui dit: «Voici mon alliance avec toi: tu seras le père de nombreuses nations. Votre nom ne sera plus Abram, mais Abraham, ce qui signifie que «Je fais de vous le père de nombreuses nations.» Je ferai de vous un père de pères - je ferai des nations à partir de vous, des rois sortiront de vous. J'établis mon alliance entre moi et vous, une alliance qui inclut vos descendants, une alliance qui continue indéfiniment, une alliance qui m'engage à être votre Dieu et le Dieu de vos descendants. Et je vous donne, à vous et à vos descendants, cette terre où vous ne faites que camper maintenant, tout ce pays de Canaan, à posséder pour toujours. Et je serai leur Dieu. "

9-14 Dieu continua à Abraham: «Et vous: vous honorerez mon alliance, vous et vos descendants, génération après génération. C'est l'alliance que vous devez honorer, l'alliance qui attire tous vos descendants: circoncisez chaque mâle. Circoncis en coupant le prépuce du pénis, ce sera le signe de l'alliance entre nous. Chaque bébé mâle sera circoncis à l'âge de huit jours, génération après génération - cela inclut les esclaves nés à la maison et les esclaves achetés à des étrangers qui ne sont pas parents de sang. Assurez-vous de circoncire à la fois vos propres enfants et toute personne amenée de l'extérieur. De cette façon, mon alliance sera coupée dans votre corps, une marque permanente de mon alliance permanente. Un homme incirconcis, celui qui n'a pas eu le prépuce de son pénis coupé, sera retranché de son peuple - il a rompu mon alliance.

15-16 Dieu a continué à parler à Abraham: «Et Sara, ta femme: Ne l'appelle plus Saraï, appelle-la Sarah. Je la bénirai - oui! Je te donnerai un fils d’elle! Oh, comme je la bénirai! Les nations viendront d'elle, les rois des nations viendront d'elle.

17 Abraham est tombé à plat ventre. Et puis il a ri en pensant: «Un homme de cent ans peut-il avoir un fils? Et Sarah, à quatre-vingt-dix ans, peut-elle avoir un bébé?

18 En se rétablissant, Abraham dit à Dieu: "Oh! Garde Ismaël en vie et bien devant toi!"

19 Mais Dieu a dit: «Ce n’est pas ce que je veux dire. Votre femme, Sarah, aura un bébé, un fils. Nommez-le Isaac (rire). J'établirai mon alliance avec lui et ses descendants, une alliance qui dure pour toujours.

20-21 «Et Ismaël? Oui, j'ai entendu votre prière pour lui. Je le bénirai également, je veillerai à ce qu’il ait beaucoup d’enfants - une grande famille. Il engendrera douze princes, je ferai de lui une grande nation. Mais j'établirai mon alliance avec Isaac que Sarah vous donnera à peu près à cette époque l'année prochaine. "

22 Dieu a fini de parler avec Abraham et est parti.

23 Alors Abraham prit son fils Ismaël et tous ses serviteurs, qu'ils soient nés ou achetés, tous les hommes de sa maison, et les circoncit, coupant leurs prépuces le jour même, comme Dieu le lui avait dit.

24-27 Abraham avait quatre-vingt-dix-neuf ans lorsqu'il a été circoncis. Son fils Ismaël avait treize ans lorsqu'il a été circoncis. Abraham et Ismaël furent circoncis le même jour avec tous les serviteurs de sa maison, ceux qui y sont nés et ceux achetés à des étrangers - tous furent circoncis avec lui.

18 1-2 Dieu apparut à Abraham aux chênes de Mamré, alors qu'il était assis à l'entrée de sa tente. C'était la partie la plus chaude de la journée. Il leva les yeux et vit trois hommes debout. Il a couru de sa tente pour les saluer et s'est incliné devant eux.

3-5 Il a dit: «Maître, si cela vous plaît, arrêtez-vous un moment avec votre serviteur. Je vais chercher de l’eau pour que vous puissiez vous laver les pieds. Reposez-vous sous cet arbre. Je vais chercher de la nourriture pour vous rafraîchir sur votre chemin, car vos voyages vous ont amené sur mon chemin. "

Ils ont dit: «Certainement. Vas-y."

6 Abraham se précipita dans la tente vers Sarah. Il a dit: «Dépêchez-vous. Obtenez trois tasses de notre meilleure farine, pétrissez-la et faites du pain.

7-8 Alors Abraham courut vers l'enclos à bestiaux et prit un beau veau dodu et le donna au serviteur qui ne perdit pas de temps à le préparer.Puis il prit du lait caillé et du lait, les apporta avec le veau qui avait été rôti, mit le repas devant les hommes et se tint là sous l'arbre pendant qu'ils mangeaient.

9 Les hommes lui dirent: "Où est Sarah, ta femme?"

L’un d’eux a dit: «Je reviens à peu près à cette époque l’année prochaine. Quand j'arriverai, votre femme Sarah aura un fils. Sarah écoutait à l'ouverture de la tente, juste derrière l'homme.

11-12 Abraham et Sarah étaient vieux à cette époque, très vieux. Sarah avait bien plus que l'âge pour avoir des bébés. Sarah a ri en elle-même: «Une vieille femme comme moi? Tomber enceinte? Avec ce vieil homme de mari?

13-14 Dieu dit à Abraham: «Pourquoi Sara a-t-elle ri en disant: Moi? Avoir un bébé? Une vieille femme comme moi? »Y a-t-il quelque chose de trop dur pour Dieu? Je serai de retour à cette époque l’année prochaine et Sarah aura un bébé. »

15 Sarah a menti. Elle a dit: «Je n’ai pas ri» parce qu’elle avait peur.

Mais il a dit: "Oui, vous avez fait, vous avez ri."

16 Quand les hommes se sont levés pour partir, ils sont partis pour Sodome. Abraham a marché avec eux pour leur dire au revoir.

17-19 Alors Dieu a dit: «Dois-je cacher à Abraham ce que je suis sur le point de faire? Abraham va devenir une nation grande et forte, toutes les nations du monde vont se trouver bénies à travers lui. Oui, j’ai choisi lui comme celui qui formera ses enfants et sa future famille à observer le mode de vie de Dieu, à vivre avec bonté, générosité et équité, afin que Dieu puisse accomplir en Abraham ce qu’il lui a promis. »

20-21 Dieu a continué: «Les cris des victimes à Sodome et Gomorrhe sont assourdissants, le péché de ces villes est immense. Je vais voir par moi-même, voir si ce qu’ils font est aussi mauvais que cela puisse paraître. Alors je le saurai. "

22 Les hommes partirent pour Sodome, mais Abraham se tint sur le chemin de Dieu, bloquant son chemin.

23-25 ​​Abraham le confronta: «Êtes-vous sérieux? Envisagez-vous de vous débarrasser des bonnes personnes avec les mauvaises? Et s'il reste cinquante personnes honnêtes dans la ville, allez-vous mettre le bon avec le mauvais et vous débarrasser du lot? N'épargneriez-vous pas la ville pour le bien de ces cinquante innocents? Je ne peux pas croire que vous feriez cela, tuer les bons et les mauvais comme s’il n’y avait aucune différence entre eux. Le juge de toute la terre ne juge-t-il pas avec justice? »

26 Dieu a dit: "Si je trouve cinquante personnes honnêtes dans la ville de Sodome, j'épargnerai la place juste pour eux."

27-28 Abraham est revenu: «Est-ce que moi, un simple mortel fait d'une poignée de terre, oser de nouveau ouvrir la bouche à mon Maître? Et si les cinquante manquaient de cinq, détruiriez-vous la ville à cause de ces cinq disparus?

Il a dit: "Je ne le détruirai pas s'il y en a quarante-cinq."

29 Abraham parla de nouveau: "Et si vous n'en trouviez que quarante?"

«Je ne le détruirai pas non plus si pendant quarante ans.

30 Il a dit: "Maître, ne sois pas irrité contre moi, mais que faire si on n'en trouve que trente?"

"Non, je ne le ferai pas si j'en trouve trente."

31 Il a poursuivi: "Je sais que j'essaye votre patience, Maître, mais qu'en est-il pour vingt?"

"Je ne le détruirai pas pendant vingt ans."

32 Il n’arrêtait pas: «Ne vous fâchez pas, Maître - c’est la dernière fois. Et si vous n'en aviez que dix?

"Pour seulement dix, je ne détruirai pas la ville."

33 Quand Dieu a fini de parler avec Abraham, il est parti. Et Abraham est rentré chez lui.

19 1-2 Les deux anges arrivèrent à Sodome dans la soirée. Lot était assis à la porte de la ville. Il les a vus et s'est levé pour les accueillir, s'est incliné devant eux et a dit: «Je vous en prie, mes amis, venez chez moi et passez la nuit. Laver. Vous pouvez vous lever tôt et être sur votre chemin rafraîchi. "

Ils ont dit: "Non, nous dormirons dans la rue."

3 Mais il a insisté, n'a pas accepté de réponse, et ils ont cédé et sont rentrés chez lui avec lui. Lot leur a préparé un repas chaud et ils ont mangé.

4-5 Avant de se coucher, des hommes de toute la ville de Sodome, jeunes et vieux, sont descendus sur la maison de tous côtés et les ont enfermés. Ils ont crié à Lot: la nuit? Faites-les sortir pour que nous puissions pratiquer notre sport avec eux!

6-8 Lot sortit, barrant la porte derrière lui, et dit: «Frères, je vous en prie, ne soyez pas vils! Écoutez, j'ai deux filles, des vierges, laissez-moi les faire sortir, vous pouvez prendre votre plaisir avec elles, mais ne touchez pas à ces hommes - ce sont mes invités. "

9 Ils ont dit: «Perdez-vous! Vous venez de nulle part et vous allez maintenant nous dire comment gérer nos vies. Nous vous traiterons pire qu'eux! » Et ils ont passé Lot pour enfoncer la porte.

10-11 Mais les deux hommes tendirent la main et poussèrent Lot à l'intérieur de la maison, verrouillant la porte. Puis ils ont frappé à l'aveuglette les hommes qui tentaient d'enfoncer la porte, à la fois chefs et partisans, les laissant à tâtons dans l'obscurité.

12-13 Les deux hommes dirent à Lot: «Avez-vous une autre famille ici? Des fils, des filles - quelqu'un dans la ville? Sortez-les d'ici, et maintenant! Nous allons détruire cet endroit. Les cris des victimes ici à Dieu sont assourdissants, nous avons été envoyés pour faire sauter cet endroit dans l'oubli. "

14 Lot est sorti et a averti les fiancés de ses filles: «Évacuez cet endroit, Dieu est sur le point de détruire cette ville! Mais les futurs maris de ses filles ont traité cela comme une blague.

15 Au point du jour, les anges poussèrent Lot à se mettre en route: «Dépêchez-vous. Faites sortir votre femme et vos deux filles d'ici avant qu'il ne soit trop tard et que vous ne soyez pris au châtiment de la ville. "

16-17 Lot se traînait les pieds. Les hommes ont saisi le bras de Lot et les bras de sa femme et de ses filles - Dieu était si miséricordieux envers eux! - et les ont traînés en sécurité hors de la ville. Quand ils les ont eues dehors, Lot s'est fait dire: «Maintenant, courez pour sauver votre vie! Ne regardez pas en arrière! Ne vous arrêtez nulle part dans la plaine - courez vers les collines ou vous serez emporté. "

18-20 Mais Lot a protesté: «Non, maîtres, vous ne pouvez pas le dire! Je sais que tu as pris goût à moi et que tu m'as fait une immense faveur en me sauvant la vie, mais je ne peux pas courir vers les montagnes - qui sait ce qui pourrait m'arriver dans les montagnes et me laisser pour mort . Regardez là-bas - cette ville est assez proche pour y arriver. C’est une petite ville, presque rien. Permettez-moi de m'échapper là-bas et de sauver ma vie - c'est une simple place large sur la route. "

21-22 «Très bien, Lot. Si vous insistez. Je vais vous laisser faire votre chemin. Et je n’écraserai pas la ville que vous avez repérée. Mais dépêchez-vous. Fonce! Je ne peux rien faire tant que vous n’êtes pas arrivé. » C’est pourquoi la ville s’appelait Zoar, c’est-à-dire Smalltown.

23 Le soleil était haut dans le ciel quand Lot arriva à Tsoar.

24-25 Alors Dieu fit pleuvoir du soufre et du feu sur Sodome et Gomorrhe - un fleuve de lave venant du ciel de Dieu! - et détruisit ces villes et toute la plaine et tous ceux qui vivaient dans les villes et tout ce qui poussait du sol.

26 Mais la femme de Lot se retourna et se transforma en une colonne de sel.

27-28 Abraham s'est levé tôt le lendemain matin et est allé à l'endroit où il s'était tenu si récemment avec Dieu. Il regarda Sodome et Gomorrhe, inspectant toute la plaine. Tout ce qu'il pouvait voir était de la fumée qui crachait de la Terre, comme la fumée d'un four.

29 Et c’est l’histoire: quand Dieu a détruit les Cités de la Plaine, il a pensé à Abraham et a d’abord fait sortir Lot de là avant de faire sauter ces villes de la surface de la Terre.

30 Lot quitta Tsoar et se rendit dans les montagnes pour vivre avec ses deux filles, il avait peur de rester à Tsoar. Il vivait dans une grotte avec ses filles.

31-32 Un jour, la fille aînée a dit à la plus jeune: «Notre père vieillit et il n’y a plus un homme au pays qui nous permette de tomber enceinte. Allons boire notre père avec du vin et coucher avec lui. Nous aurons des enfants grâce à notre père - c'est notre seule chance de garder notre famille en vie. "

33-35 Ils ont bu leur père avec du vin cette nuit-là. La fille aînée est allée coucher avec lui. Il était inconscient, ne sachant rien de ce qu'elle faisait. Le lendemain matin, l'aîné a dit au plus jeune: «La nuit dernière, j'ai couché avec mon père. Ce soir, c'est à vous. On va le saouler à nouveau, puis tu coucheras avec lui. Nous allons tous les deux avoir un enfant grâce à notre père et garder notre famille en vie. » Alors cette nuit-là, ils ont de nouveau saoulé leur père et le plus jeune est entré et a couché avec lui. Encore une fois, il était inconscient, ne sachant rien de ce qu'elle faisait.

36-38 Les deux filles sont tombées enceintes de leur père, Lot. La fille aînée avait un fils et le nomma Moab, l'ancêtre des Moabites actuels. La plus jeune fille avait un fils et le nomma Ben-Ammi, l'ancêtre des Ammonites actuels.

20 1-2 Abraham partit de là vers le sud jusqu'au Néguev et s'installa entre Kadès et Shur. Alors qu'il campait à Gerar, Abraham a dit de sa femme Sarah: «C'est ma sœur.»

2-3 Abimélec, roi de Guérar, fit appeler Sarah et la prit. Mais Dieu est venu à Abimélec dans un rêve cette nuit-là et lui a dit: "Tu es presque mort - cette femme que tu as prise, c'est une femme mariée."

4-5 Or Abimelech n’avait pas encore couché avec elle, ne l’avait même pas touchée. Il a dit: «Maître, tueriez-vous un homme innocent? Ne m'a-t-il pas dit: «C'est ma sœur»? Et n’a-t-elle pas elle-même dit: «C'est mon frère»? Je n'avais aucune idée que je faisais quelque chose de mal quand j'ai fait ça.

6-7 Dieu lui a dit dans le rêve: «Oui, je sais que tes intentions étaient pures, c'est pourquoi je t'ai empêché de pécher contre moi, c'est moi qui t'ai empêché d'aller au lit avec elle. Alors maintenant, rendez-lui la femme de l’homme. Il est un prophète et priera pour vous - priez pour votre vie. Si vous ne la rendez pas, sachez que c'est une mort certaine pour vous et pour tous les membres de votre famille. "

8-9 Abimélec s'est levé tôt le matin. Il a réuni tous ses domestiques et leur a raconté toute l'histoire. Ils ont été choqués. Alors Abimélec a appelé Abraham et a dit: «Que nous avez-vous fait? Qu'est-ce que je vous ai jamais fait pour que vous apportiez à moi et à mon royaume cette énorme offense? Ce que tu m'as fait n'aurait jamais dû être fait. "

10 Abimélec poursuivit avec Abraham: «À quoi pensais-tu quand tu as fait cela?

11-13 Abraham a dit: «J'ai simplement supposé qu'il n'y avait aucune crainte de Dieu dans ce lieu et qu'ils me tueraient pour avoir ma femme. De plus, la vérité est qu’elle est ma demi-sœur, c’est la fille de mon père mais pas celle de ma mère. Quand Dieu m'a envoyé comme un vagabond de la maison de mon père, je lui ai dit: «Rends-moi service, où que nous allions, dis aux gens que je suis ton frère.» »

14-15 Alors Abimélec rendit Sara à Abraham, et avec elle envoya des moutons, du bétail et des serviteurs, hommes et femmes. Il a dit: "Ma terre vous est ouverte, vivez où vous le souhaitez."

16 Et il a dit à Sarah: «J'ai donné à ton frère mille pièces d'argent - cela te débarrasse même d'une ombre de suspicion devant les yeux du monde. Vous êtes justifié. »

17-18 Puis Abraham a prié Dieu et Dieu a guéri Abimélec, sa femme et ses servantes, et ils ont recommencé à avoir des bébés. Car Dieu avait fermé tous les utérus de la maison d’Abimélec à cause de Sarah, la femme d’Abraham.

21 1-4 Dieu a rendu visite à Sarah exactement comme il avait dit qu'il le ferait, Dieu a fait à Sarah ce qu'il avait promis: Sarah est tombée enceinte et a donné un fils à Abraham dans sa vieillesse, et au moment même où Dieu s'était couché. Abraham l'a appelé Isaac. Quand son fils avait huit jours, Abraham l'a circoncis comme Dieu l'avait ordonné.

5-6 Abraham avait cent ans lorsque son fils Isaac est né.

Dieu m'a béni de rire
et tous ceux qui auront la nouvelle riront avec moi!

Celui qui aurait suggéré à Abraham
que Sarah allait un jour allaiter un bébé!
Pourtant, je suis là! J'ai donné un fils au vieil homme!

8 Le bébé a grandi et a été sevré. Abraham a organisé une grande fête le jour où Isaac a été sevré.

9-10 Un jour, Sarah vit le fils qu'Agar l'Égyptienne avait enfanté à Abraham, se moquant de son fils Isaac. Elle a dit à Abraham: «Débarrassez-vous de cette femme esclave et de son fils. Aucun enfant de cet esclave ne partagera l'héritage avec mon fils Isaac!

11-13 La chose a fait une grande douleur à Abraham - après tout, Ismaël était son fils. Mais Dieu a parlé à Abraham: «Ne vous sentez pas mal pour le garçon et votre femme de chambre. Faites tout ce que Sarah vous dira. Vos descendants passeront par Isaac. En ce qui concerne le fils de votre femme de chambre, soyez assurés que je développerai également une grande nation grâce à lui - il est aussi votre fils. "

14-16 Abraham s'est levé tôt le lendemain matin, a rassemblé de la nourriture et une gourde d'eau pour Agar, les a mis sur le dos et l'a renvoyée avec l'enfant. Elle a erré dans le désert de Beer Sheva. Quand l'eau fut épuisée, elle laissa l'enfant sous un arbuste et partit à une cinquantaine de mètres. Elle a dit: «Je ne peux pas regarder mon fils mourir.» En s'asseyant, elle éclata en sanglots.

17-18 Pendant ce temps, Dieu entendit le garçon pleurer. L'ange de Dieu a appelé du Ciel à Agar: «Qu'est-ce qui ne va pas, Agar? N'aie pas peur. Dieu a entendu le garçon et connaît le problème dans lequel il se trouve. Jusqu'à maintenant, va chercher le garçon. Serrez-le fort. Je vais faire de lui une grande nation. "

19 Juste à ce moment-là, Dieu lui ouvrit les yeux. Elle regarda. Elle a vu un puits d'eau. Elle s'y rendit, remplit sa cantine et donna au garçon une longue boisson fraîche.

20-21 Dieu était du côté du garçon en grandissant. Il a vécu dans le désert et est devenu un archer qualifié. Il vivait dans le désert de Paran. Et sa mère lui a donné une femme d'Egypte.

22-23 À peu près au même moment, Abimélec et le capitaine de ses troupes, Phicol, parlèrent à Abraham: «Quoi que vous fassiez, Dieu est à vos côtés. Alors jure-moi que tu ne feras rien de sournois envers moi ni aucun membre de ma famille. Tant que tu vivras ici, jure que tu me traiteras, moi et ma terre, aussi bien que je t'ai traité. "

24 Abraham a dit: "Je le jure."

25-26 Au même moment, Abraham confronta Abimélec au sujet d'un puits d'eau que les serviteurs d'Abimélec avaient pris. Abimelech a déclaré: "Je n'ai aucune idée de qui a fait ça, tu ne m'en as jamais parlé, c'est la première fois que j'en ai entendu parler."

27-28 Ils firent donc tous deux une alliance. Abraham prit des moutons et du bétail et les donna à Abimélec. Abraham a mis de côté sept brebis de son troupeau.

29 Abimélec dit: «Qu'est-ce que cela signifie? Ces sept moutons que vous avez mis de côté. "

30 Abraham a dit: "Cela signifie que lorsque vous acceptez ces sept brebis, vous prenez cela comme une preuve que j'ai creusé ce puits, que c'est mon puits."

31-32 C’est ainsi que l’endroit a été nommé Beersheba (le Puits de Serment), parce que tous les deux y ont prêté serment d’alliance. Après avoir conclu l'alliance à Beer-Sheva, Abimélec et son commandant, Phicol, partirent et retournèrent en territoire philistin.

33-34 Abraham planta un tamaris à Beer Sheva et y adora Dieu, priant le Dieu éternel. Abraham a vécu longtemps en pays philistin.

22 Après tout cela, Dieu a testé Abraham. Dieu a dit: "Abraham!"

"Oui?" répondit Abraham. "J'écoute."

2 Il a dit: «Prends ton fils bien-aimé Isaac que tu aimes et va au pays de Moriah. Sacrifiez-le là-bas comme une offrande brûlée sur l'une des montagnes que je vous indiquerai. "

3-5 Abraham s'est levé tôt le matin et a sellé son âne. Il a pris deux de ses jeunes serviteurs et son fils Isaac. Il avait fendu du bois pour l'holocauste. Il partit pour la place que Dieu lui avait dirigée. Le troisième jour, il leva les yeux et vit l'endroit au loin. Abraham a dit à ses deux jeunes serviteurs: «Restez ici avec l'âne. Le garçon et moi allons là-bas pour adorer, puis nous reviendrons vers vous. "

6 Abraham prit le bois pour l'holocauste et le donna à Isaac son fils pour qu'il le porte. Il portait le silex et le couteau. Les deux sont partis ensemble.

7 Isaac dit à Abraham son père: "Père?"

"Nous avons du silex et du bois, mais où sont les moutons pour l'holocauste?"

8 Abraham a dit: "Fils, Dieu veillera à ce qu'il y ait une brebis pour l'holocauste." Et ils ont continué à marcher ensemble.

9-10 Ils arrivèrent à l'endroit où Dieu l'avait dirigé. Abraham a construit un autel. Il a disposé le bois. Puis il attacha Isaac et le coucha sur le bois. Abraham a tendu la main et a pris le couteau pour tuer son fils.

11 Juste à ce moment-là, un ange de Dieu l'appela du ciel: «Abraham! Abraham!

12 «Ne mets pas la main sur ce garçon! Ne le touchez pas! Maintenant, je sais à quel point vous craignez Dieu sans crainte, vous n’avez pas hésité à placer votre fils, votre cher fils, sur l’autel pour moi. »

13 Abraham leva les yeux. Il vit un bélier attrapé par ses cornes dans le fourré. Abraham prit le bélier et le sacrifia en holocauste à la place de son fils.

14 Abraham a nommé cet endroit Dieu -Yireh (Dieu-voit-à-lui). C’est là que nous entendons le dicton: «Sur la montagne de Dieu, il s’occupe de cela.»

15-18 L 'ange de Dieu parla une seconde fois du ciel à Abraham: «Je jure - parole sûre de Dieu! - parce que tu es passé par là, et tu n'as pas refusé de me donner ton fils, ton cher, cher fils , Je vous bénirai - oh, comme je vous bénirai! Et je veillerai à ce que vos enfants s’épanouissent - comme des étoiles dans le ciel! comme le sable sur les plages! Et vos descendants vaincront leurs ennemis. Toutes les nations de la Terre seront bénies grâce à vos descendants parce que vous m'avez obéi.

19 Alors Abraham retourna vers ses jeunes serviteurs. Ils ont rassemblé les choses et sont retournés à Beer Sheva. Abraham s'est installé à Beer Sheva.

20-23 Après tout cela, Abraham a appris la nouvelle: «Ton frère Nahor est un père! Milca lui a donné des enfants: Uz, son premier-né, son frère Buz, Kemuel (il était le père d'Aram), Kesed, Hazo, Pildash, Jidlaph et Bethuel. (Bethuel était le père de Rebecca.) Milca a donné ces huit fils à Nahor, le frère d’Abraham.

24 Sa concubine, Reumah, lui a donné quatre autres enfants: Tebah, Gaham, Tahash et Maaca.

23 1-2 Sarah a vécu 127 ans. Sarah est décédée à Kiriath Arba, aujourd'hui Hébron, au pays de Canaan. Abraham pleura Sarah et pleura.

3-4 Puis Abraham se leva du deuil de sa femme décédée et parla aux Hittites: "Je sais que je ne suis qu'un étranger parmi vous, mais vendez-moi un terrain d'enterrement pour que je puisse enterrer décemment mon mort."

5-6 Les Hittites ont répondu: «Eh bien, vous n’êtes pas un simple étranger ici avec nous, vous êtes un prince de Dieu! Enterrez votre femme décédée dans le meilleur de nos sites funéraires. Aucun de nous ne vous refusera un lieu de sépulture.

7-9 Alors Abraham se leva, s'inclina respectueusement devant le peuple du pays, les Hittites, et dit: «Si vous voulez vraiment m'aider à donner à ma femme un enterrement convenable, intercédez pour moi auprès d'Ephron, fils de Zohar. Demandez-lui de me vendre la grotte de Machpelah qu'il possède, celle au bout de son pays. Demandez-lui de me le vendre à son plein prix pour un terrain d'enterrement, avec vous comme témoins.

10-11 Ephron faisait partie de la communauté hittite locale. Puis Ephron le Hittite prit la parole, répondant à Abraham avec tous les Hittites qui faisaient partie du conseil municipal écoutant: «Oh non, mon maître! Je ne pouvais pas faire ça. Le champ est à vous - un cadeau. Je vous la donnerai ainsi que la grotte. Avec mon peuple comme témoin, je vous le donne. Enterrez votre femme décédée.

12-13 Abraham s'inclina respectueusement devant le conseil assemblé et répondit à Ephron: «S'il vous plaît, permettez-moi - je veux payer le prix de la terre, prendre mon argent pour que je puisse aller de l'avant et enterrer ma femme.»

14-15 Alors Ephron répondit à Abraham: «Si vous insistez, maître. Qu'est-ce que quatre cents sicles d'argent entre nous? Maintenant, vas-y et enterre ta femme.

16 Abraham accepta l'offre d'Ephron et paya la somme qu'Ephron avait nommée devant le conseil municipal des Hittites - quatre cents sicles d'argent au taux de change actuel.

C’est ainsi que le champ d’Éphron à côté de Mamré - le champ, sa grotte et tous les arbres à l’intérieur de ses frontières - est devenu la propriété d’Abraham. Le conseil municipal des Hittites a été témoin de la transaction. Abraham a ensuite enterré sa femme Sarah dans la grotte du champ de Machpelah qui est à côté de Mamré, aujourd'hui Hébron, au pays de Canaan. Le champ et sa grotte sont passés des Hittites à la possession d'Abraham en tant que complot funéraire.

Isaac et Rebekah

24 Abraham était maintenant un vieil homme. Dieu avait béni Abraham de toutes les manières.

2-4 Abraham parla au haut fonctionnaire de sa maison, le responsable de tout ce qu'il avait: «Mettez votre main sous ma cuisse et jurez par Dieu - Dieu du Ciel, Dieu de la Terre - que vous n'obtiendrez pas de femme pour mon fils parmi les jeunes femmes des Cananéens ici, mais ira au pays de ma naissance et trouvera une femme pour mon fils Isaac.

5 Le serviteur répondit: «Mais que se passe-t-il si la femme refuse de quitter la maison et de venir avec moi? Puis-je ramener votre fils dans votre pays d'origine? »

6-8 Abraham a dit: «Oh non. Jamais. Vous ne devez en aucun cas ramener mon fils là-bas. Dieu, le Dieu du Ciel, m'a emmené de la maison de mon père et du pays de ma naissance et m'a parlé dans une promesse solennelle: «Je donne ce terre à vos descendants. »Ce Dieu enverra son ange devant vous chercher une femme pour mon fils. Et si la femme ne vient pas, tu es libre de ce serment que tu m'as juré. Mais vous ne devez en aucun cas ramener mon fils là-bas.

9 Le serviteur mit sa main sous la cuisse de son maître Abraham et fit son serment solennel.

10-14 Le serviteur prit dix des chameaux de son maître et, chargé des cadeaux de son maître, se rendit à Aram Naharaim et dans la ville de Nahor. En dehors de la ville, il fit s'agenouiller les chameaux devant un puits. C'était le soir, le moment où les femmes venaient puiser de l'eau. Il a prié: «Ô Dieu, Dieu de mon maître Abraham, fais que les choses se passent bien aujourd'hui, traite bien mon maître Abraham! Alors que je me tiens ici près de la source tandis que les jeunes femmes de la ville sortent chercher de l'eau, laissez la fille à qui je dis: `` Baissez votre cruche et donnez-moi à boire '', et qui répond: `` Bois, et laisse-moi aussi arrosez vos chameaux - laissez-la être la femme que vous avez choisie pour votre serviteur Isaac. Alors je saurai que vous travaillez gracieusement dans les coulisses de mon maître. "

15-17 Il se trouve que les paroles sortent à peine de sa bouche quand Rebecca, la fille de Bethuel dont la mère était Milca, épouse de Nahor, le frère d’Abraham, en sortit avec une cruche d’eau sur l’épaule. La fille était incroyablement belle, une pure vierge. Elle descendit à la source, remplit sa cruche et remonta. Le serviteur a couru à sa rencontre et a dit: «S'il vous plaît, puis-je prendre une gorgée d'eau dans votre cruche?»

18-21 Elle a dit: "Certainement, bois!" Et elle a tenu la cruche pour qu'il puisse boire. Quand il eut apaisé sa soif, elle dit: «Je vais aussi chercher de l’eau pour vos chameaux, jusqu’à ce qu’ils aient bu à leur faim.» Elle vida aussitôt sa cruche dans l'auge et courut vers le puits pour le remplir, et elle continua jusqu'à ce qu'elle ait abreuvé tous les chameaux.

L'homme regarda, silencieux. Était-ce la réponse de Dieu? Dieu avait-il réussi ou non son voyage?

22-23 Quand les chameaux eurent fini de boire, l'homme apporta des cadeaux, un anneau de nez en or pesant un peu plus d'un quart d'once et deux bracelets de bras pesant environ quatre onces, et les lui donna. Il lui a demandé: «Parlez-moi de votre famille? De qui es-tu la fille? Y a-t-il de la place dans la maison de votre père pour que nous passions la nuit? »

24-25 Elle a dit: «Je suis la fille de Bethuel, fils de Milca et Nahor. Et il y a beaucoup de place dans notre maison pour que vous restiez - et beaucoup de paille et de fourrage en plus. "

26-27 A cela, l'homme s'inclina en adoration devant Dieu et pria: «Béni soit Dieu, Dieu de mon maître Abraham: Comme vous avez été généreux et sincère envers mon maître, vous n'avez rien retenu. Vous m'avez conduit jusqu'à la porte du frère de mon maître! »

28 Et la fille était allée courir, racontant à tout le monde dans la maison de sa mère ce qui s’était passé.

29-31 Rebecca avait un frère nommé Laban. Laban a couru dehors vers l'homme à la source. Il avait vu l'anneau nasal et les bracelets de sa sœur et l'avait entendue dire: «L'homme m'a dit ceci et ceci et cela. Alors il est allé vers l'homme et il était là, toujours debout avec ses chameaux à la source. Laban l'a accueilli: «Entrez, béni de Dieu! Pourquoi vous démarquez-vous ici? J'ai préparé la maison pour vous, et il y a aussi une place pour vos chameaux. "

32-33 L'homme entra donc dans la maison. Les chameaux ont été déchargés et ont reçu de la paille et de la nourriture. De l'eau était apportée pour baigner les pieds de l'homme et des hommes avec lui. Puis Laban a apporté de la nourriture. Mais l'homme a dit: "Je ne mangerai pas tant que je n'aurai pas raconté mon histoire."

Laban a dit: "Allez-y, dites-nous."

34-41 Le serviteur a dit: «Je suis le serviteur d'Abraham. Dieu a béni mon maître - c’est un grand homme, Dieu lui a donné des moutons et du bétail, de l’argent et de l’or, des serviteurs et des servantes, des chameaux et des ânes. Et puis pour couronner le tout, Sarah, la femme de mon maître, lui a donné un fils dans sa vieillesse et il a tout transmis à son fils. Mon maître m'a fait promettre: «N'obtiens pas d'épouse pour mon fils des filles des Cananéens dans le pays desquels je vis. Non, va chez mon père, retourne dans ma famille et trouve-y une femme pour mon fils. '' J'ai dit à mon maître: `` Mais que se passerait-il si la femme ne venait pas avec moi? '' Il a dit: `` Dieu devant qui J'ai marché fidèlement, je vous enverrai son ange et il arrangera les choses pour que vous ramèniez une femme pour mon fils de ma famille, de la maison de mon père. Alors vous serez libéré du serment. Si vous allez dans ma famille et qu’ils ne vous la donnent pas, vous serez également libéré du serment. »

42-44 «Eh bien, quand je suis arrivé ce jour-là à la source, j'ai prié:« Dieu, Dieu de mon maître Abraham, que les choses se passent bien dans cette tâche qui m’a été confiée. Je me tiens à ce bien. Quand une jeune femme vient ici pour puiser de l'eau et que je lui dis, s'il vous plaît, donnez-moi une gorgée d'eau de votre cruche, et elle dit, non seulement je vais vous donner à boire, je vais aussi abreuver vos chameaux - laissez cela femme soit la femme que Dieu a choisie pour le fils de mon maître.

45-48 «J'avais à peine fini d'offrir cette prière, quand Rebecca est arrivée, sa cruche sur l'épaule. Elle est allée à la source et a puisé de l’eau et j'ai dit: «Je vous en prie, puis-je boire un verre?» Elle n’a pas hésité. Elle a tendu sa cruche et a dit: «Bois, et quand tu auras fini, je vais aussi abreuver tes chameaux.» J'ai bu et elle a abreuvé les chameaux. Je lui ai demandé: «De qui êtes-vous la fille?» Elle a répondu: «La fille de Bethuel dont les parents étaient Nahor et Milca.» Je lui ai donné une bague pour son nez, des bracelets pour ses bras et je me suis prosternée pour adorer Dieu. J'ai loué Dieu, le Dieu de mon maître Abraham qui m'avait conduit directement à la porte de la famille de mon maître pour trouver une femme pour son fils.

49 «Maintenant, dis-moi ce que tu vas faire. Si vous prévoyez de répondre avec un généreux Oui, dis-moi. Mais si ce n’est pas le cas, dites-le-moi clairement pour que je sache quoi faire ensuite. »

50-51 Laban et Bethuel ont répondu: «Cela vient indéniablement de Dieu. Nous n'avons aucun mot à dire en la matière, que ce soit oui ou non. Rebecca est à vous: prenez-la et partez, qu'elle soit la femme du fils de votre maître, comme Dieu l'a clairement indiqué. "

52-54 Quand le serviteur d’Abraham a entendu leur décision, il s’est prosterné devant Dieu. Puis il apporta des cadeaux en argent, en or et des vêtements et les donna à Rebecca. Il a également offert des cadeaux coûteux à son frère et à sa mère. Lui et ses hommes ont dîné et ont passé la nuit. Mais à la première heure du matin, ils étaient debout. Il a dit: «Renvoyez-moi à mon maître.»

55 Son frère et sa mère ont dit: "Laissez la fille rester un moment, dites encore dix jours, puis partez."

56 Il a dit: «Oh, ne me faites pas attendre! Dieu a si bien tout arrangé - envoyez-moi vers mon maître.

57 Ils ont dit: "Nous appellerons la fille, nous lui demanderons."

Ils ont appelé Rebecca et lui ont demandé: «Veux-tu aller avec cet homme?»

58 Elle a dit: "Je suis prête à partir."

59-60 Ils les ont donc renvoyés, leur sœur Rebecca avec sa nourrice, et le serviteur d’Abraham avec ses hommes. Et ils bénirent Rebecca en disant:

Vous êtes notre sœur - vivez en abondance!
Et vos enfants, triomphalement!

61 Rébecca et ses jeunes filles montèrent sur les chameaux et suivirent l'homme. Le serviteur prit Rebecca et partit pour la maison.

62-65 Isaac vivait dans le Néguev. Il venait de rentrer d'une visite à Beer Lahai Roi. Le soir, il sortit dans le champ, tout en méditant, il leva les yeux et vit des chameaux arriver. Quand Rebecca leva les yeux et vit Isaac, elle descendit de son chameau et demanda au serviteur: «Qui est cet homme dans les champs qui vient vers nous?

Elle prit son voile et se couvrit.

66-67 Après que le serviteur eut raconté à Isaac toute l'histoire du voyage, Isaac emmena Rebecca dans la tente de sa mère Sarah. Il a épousé Rebekah et elle est devenue sa femme et il l'aimait. Isaac a donc trouvé du réconfort après la mort de sa mère.

25 1-2 Abraham s'est marié une seconde fois, sa nouvelle épouse s'appelait Ketura. Elle a donné naissance à Zimran, Jokshan, Medan, Madian, Ishbak et Shuah.

3 Jokshan avait Sheba et Dedan.

Les descendants de Dedan étaient les Asshurim, les Letushim et les Leummim.

4 Madian avait Epha, Epher, Hanoch, Abida et Eldaah - tous de la lignée de Ketura.

5-6 Mais Abraham a donné tout ce qu'il possédait à Isaac. Alors qu'il vivait encore, il a donné des cadeaux aux fils qu'il avait de ses concubines, mais les a ensuite renvoyés dans le pays de l'Est, mettant une bonne distance entre eux et son fils Isaac.

7-11 Abraham a vécu 175 ans. Puis il prit son dernier souffle. Il est mort heureux à un âge avancé, plein d'années, et a été enterré avec sa famille. Ses fils Isaac et Ismaël l'ont enterré dans la caverne de Machpelah dans le champ d'Ephron, fils de Zohar le Hittite, à côté de Mamré. C'était le champ qu'Abraham avait acheté aux Hittites. Abraham a été enterré à côté de sa femme Sarah. Après la mort d’Abraham, Dieu a béni son fils Isaac. Isaac vivait à Beer Lahai Roi.

L'arbre généalogique d'Ismaël

12 Voici l’arbre généalogique d’Ismaël, fils d’Abraham, le fils d’Agar, l’égyptienne, la servante de Sarah, enfantée à Abraham.

13-16 Voici les noms des fils d'Ismaël dans l'ordre de leur naissance: Nebaioth, premier-né d'Ismaël, Kedar, Adbeel, Mibsam, Mishma, Dumah, Massa, Hadad, Tema, Jetur, Naphish et Kedemah - tous les fils d'Ismaël . Leurs colonies et campements portent leur nom. Douze princes avec leurs douze tribus.

17-18 Ismaël a vécu 137 ans. Quand il a respiré son dernier souffle et est mort, il a été enterré avec sa famille. Ses enfants se sont installés tout le chemin de Havilah près de l'Egypte vers l'est jusqu'à Shur en direction de l'Assyrie. Les Ismaélites ne s'entendaient avec aucun de leurs proches.

Jacob et Ésaü

19-20 Voici l'arbre généalogique d'Isaac, fils d'Abraham: Abraham avait Isaac. Isaac avait quarante ans lorsqu'il épousa Rebecca, fille de Bethuel l'Araméen de Paddan Aram. Elle était la sœur de Laban l'Araméen.

21-23 Isaac a prié durement Dieu pour sa femme parce qu'elle était stérile. Dieu a répondu à sa prière et Rebecca est tombée enceinte. Mais les enfants ont tellement chuté et lui ont donné des coups de pied qu’elle a dit: «Si tel est le cas, pourquoi continuer à vivre?» Elle est allée voir Dieu pour savoir ce qui se passait. Dieu lui a dit,

Deux nations sont dans ton sein,
deux personnes se cognant la tête tout en restant dans votre corps.
Un peuple l'emportera sur l'autre,
et le plus âgé servira le plus jeune.

24-26 Quand son temps d'accoucher est venu, bien sûr, il y avait des jumeaux dans son ventre. Le premier est sorti rougeâtre, comme s'il était bien enveloppé dans une couverture poilue, ils l'ont nommé Ésaü (poilu). Son frère le suivit, son poing serré contre le talon d'Esaü, ils le nommèrent Jacob (Heel). Isaac avait soixante ans lorsqu'ils sont nés.

27-28 Les garçons ont grandi. Ésaü est devenu un chasseur expert, un amateur de plein air. Jacob était un homme calme préférant la vie à l'intérieur parmi les tentes. Isaac aimait Ésaü parce qu'il aimait son jeu, mais Rebecca aimait Jacob.

29-30 Un jour, Jacob faisait cuire un ragoût. Ésaü est venu du champ, affamé. Ésaü dit à Jacob: «Donnez-moi un peu de ce ragoût rouge - je suis affamé!» C’est ainsi qu’il a été appelé Edom (rouge).

31 Jacob a dit: "Fais-moi un commerce: mon ragoût pour tes droits en tant que premier-né."

32 Esaü a dit: «Je meurs de faim! À quoi sert un droit d'aînesse si je suis mort? »

33-34 Jacob a dit: «D'abord, jure-moi. Et il l'a fait. Sous serment, Esaü a échangé ses droits en tant que premier-né. Jacob lui a donné du pain et du ragoût de lentilles. Il a mangé et bu, s'est levé et est parti. C'est ainsi qu'Esaü a ignoré ses droits en tant que premier-né.

26 Il y eut une famine dans le pays, aussi grave que la famine du temps d'Abraham. Et Isaac descendit à Abimélec, roi des Philistins, à Guérar.

2-5 Dieu lui apparut et lui dit: «Ne descends pas en Egypte, reste là où je te le dis. Restez ici sur cette terre et je serai avec vous et vous bénirai. Je vous donne, à vous et à vos enfants, toutes ces terres, en accomplissant le serment que j'ai juré à votre père Abraham. Je ferai de vos descendants autant d’étoiles dans le ciel et je leur donnerai toutes ces terres. Toutes les nations de la Terre recevront une bénédiction pour elles-mêmes grâce à vos descendants. Et pourquoi? Parce qu'Abraham a obéi à mon appel et a gardé ma charge - mes commandements, mes directives, mes enseignements. "

6 Isaac resta donc à Guérar.

7 Les hommes du lieu l'interrogèrent sur sa femme. Il a dit: «C'est ma sœur.» Il avait peur de dire «C'est ma femme». Il pensait: "Ces hommes pourraient me tuer pour avoir Rebekah, elle est si belle."

Un jour, après un long séjour là-bas, Abimélec, roi des Philistins, regarda par la fenêtre et vit Isaac caresser sa femme Rebecca. Abimélec a envoyé chercher Isaac et a dit: «Alors, c'est ta femme. Pourquoi nous avez-vous dit "C'est ma sœur"? "

Isaac a dit: "Parce que je pensais que je pourrais être tué par quelqu'un qui la voulait."

10 Abimélec dit: «Mais pensez à ce que vous auriez pu faire pour nous! Avec un peu plus de temps, l'un des hommes aurait peut-être couché avec votre femme, vous auriez été responsable de nous culpabiliser.

11 Abimélec donna des ordres à son peuple: "Quiconque met la main sur cet homme ou sa femme meurt."

12-15 Isaac planta des récoltes sur cette terre et récolta une énorme récolte. Dieu l'a béni. L'homme est devenu de plus en plus riche de jour en jour jusqu'à ce qu'il soit très riche. Il a accumulé des troupeaux et des troupeaux et de très nombreux serviteurs, à tel point que les Philistins ont commencé à l'envier. Ils se sont retournés contre lui en jetant de la terre et des débris dans tous les puits que les serviteurs de son père avaient creusés à l’époque de son père Abraham, obstruant tous les puits.

16 Finalement, Abimélec dit à Isaac: «Pars. Vous êtes devenu beaucoup trop gros pour nous. "

17-18 Donc Isaac est parti. Il campa dans la vallée de Gerar et s'y installa. Isaac a creusé à nouveau les puits qui avaient été creusés à l’époque de son père Abraham, mais qui avaient été bouchés par les Philistins après la mort d’Abraham. Et il les a renommés, en utilisant les noms originaux que son père leur avait donnés.

Un jour, alors que les serviteurs d’Isaac creusaient dans la vallée, ils arrivèrent à un puits d’eau de source. Les bergers de Gerar se sont disputés avec les bergers d'Isaac, affirmant: «Cette eau est à nous.» Donc Isaac a nommé le puits Esek (Querelle) parce qu'ils se sont disputés à ce sujet. Ils ont creusé un autre puits et il y avait une différence par rapport à celui-là également, alors il l'a nommé Sitnah (Accusation). Il a continué à partir de là et a creusé un autre puits. Mais il n'y a pas eu de combat pour celui-ci, alors il l'a nommé Rehoboth (grands espaces ouverts), en disant: «Maintenant, Dieu nous a donné beaucoup d'espace pour nous étendre dans le pays.» De là, il monta à Beer Sheva. Cette nuit même, Dieu lui apparut et dit:

Je suis le Dieu d'Abraham votre père,
ne crains rien parce que je suis avec toi.
Je vais vous bénir et faire fleurir vos enfants
à cause d'Abraham mon serviteur.

25 Isaac y construisit un autel et pria, invoquant Dieu par son nom. Il a dressé sa tente et ses serviteurs ont commencé à creuser un autre puits.

26-27 Abimélec lui vint de Guérar avec Ahuzzath son conseiller et Phicol le chef de ses troupes. Isaac leur a demandé: «Pourquoi êtes-vous venu vers moi? Vous me détestez, vous m'avez jeté hors de votre pays.

28-29 Ils ont dit: «Nous avons réalisé que Dieu est de votre côté. Nous aimerions conclure un accord entre nous - un engagement que nous maintenons des relations amicales. Nous ne vous avons pas dérangé par le passé, nous vous avons traité avec gentillesse et vous avons laissé nous laisser en paix. Alors - la bénédiction de Dieu soit avec vous! "

30-31 Isaac organisa un festin et ils mangèrent et burent ensemble. Tôt le matin, ils ont échangé des serments. Puis Isaac a dit au revoir et ils se sont séparés en amis.

32-33 Plus tard dans la même journée, les serviteurs d'Isaac sont venus le voir avec des nouvelles du puits qu'ils avaient creusé: «Nous avons frappé de l'eau!» Isaac a nommé le puits Sheba (serment), et c'est le nom de la ville, Beersheba (serment-puits), à ce jour.

34-35 À l'âge de quarante ans, Ésaü épousa Judith, fille de Beeri le Hittite, et Basemath, fille d'Elon le Hittite. Ils se sont avérés être des épines sur les flancs d'Isaac et de Rebecca.

27 Quand Isaac était devenu un vieil homme et était presque aveugle, il a appelé son fils aîné, Ésaü, et a dit: «Mon fils.

2-4 «Je suis un vieil homme, dit-il, je pourrais mourir d’un jour à l’autre maintenant. Rends-moi service: prends ton carquois de flèches et ton arc et sors à la campagne et chasse-moi du gibier. Alors préparez-moi un repas copieux, du genre que vous savez que j'aime, et apportez-le-moi pour que je puisse vous donner ma bénédiction personnelle avant de mourir.

5-7 Rebecca écoutait pendant qu'Isaac parlait à son fils Ésaü. Dès qu'Ésaü fut parti à la campagne pour chasser le gibier pour son père, Rebecca parla à son fils Jacob. «Je viens d'entendre votre père parler avec votre frère, Esaü. Il a dit: "Apportez-moi du gibier et préparez-moi un repas copieux pour que je puisse manger et vous bénir avec la bénédiction de Dieu avant de mourir."

8-10 «Maintenant, mon fils, écoute-moi. Fais ce que je te dis. Allez dans le troupeau et prenez-moi deux jeunes chèvres. Choisissez les meilleurs, je les préparerai en un repas copieux, celui que votre père aime. Ensuite, vous l'apporterez à votre père, il mangera et vous bénira avant de mourir. "

11-12 «Mais Mère», dit Jacob, «mon frère Ésaü est un homme velu et j'ai la peau lisse. Que se passe-t-il si mon père me touche? Il pensera que je joue à des jeux avec lui. Je vais faire tomber une malédiction sur moi-même au lieu d'une bénédiction. "

13 «S'il en est ainsi,» dit sa mère, «je prendrai la malédiction sur moi-même. Maintenant, fais ce que je dis. Allez chercher les chèvres.

14 Il alla donc les chercher et les apporta à sa mère, et elle lui prépara un repas copieux, celui que son père aimait tant.

15-17 Rebecca prit les vêtements habillés de son fils aîné Ésaü et les mit sur son fils cadet Jacob. Elle prit les peaux de chèvre et couvrit ses mains et la nuque lisse de son cou. Puis elle déposa le copieux repas qu'elle avait préparé et le pain frais qu'elle avait cuit entre les mains de son fils Jacob.

18 Il alla vers son père et dit: "Mon père!"

"Oui?" il a dit. «Quel fils êtes-vous?

19 Jacob répondit à son père: «Je suis votre fils aîné Esaü. J'ai fait ce que tu m'as dit. Viens maintenant, asseyez-vous et mangez de mon gibier pour que vous puissiez me donner votre bénédiction personnelle.

20 Isaac a dit: «Si tôt? Comment l'avez-vous obtenu si rapidement? »

«Parce que votre Dieu m'a ouvert la voie.»

21 Isaac a dit: "Approche, fils, laisse-moi te toucher - es-tu vraiment mon fils Esaü?"

22-23 Jacob s'approcha donc de son père Isaac. Isaac le sentit et dit: «La voix est la voix de Jacob mais les mains sont les mains d’Ésaü.» Il ne l’a pas reconnu parce que ses mains étaient velues, comme celles de son frère Esaü.

23-24 Mais alors qu'il était sur le point de le bénir, il le pressa: «Tu es sûr? Tu sont mon fils Esaü?

25 Isaac a dit: "Apporte la nourriture pour que je puisse manger du gibier de mon fils et te donner ma bénédiction personnelle." Jacob le lui apporta et il mangea. Il lui a également apporté du vin et il a bu.

26 Alors Isaac dit: "Approche, fils, et embrasse-moi."

27-29 Il s'approcha et l'embrassa et Isaac sentit l'odeur de ses vêtements. Enfin, il l'a béni,

Ahhh. L'odeur de mon fils
c'est comme l'odeur de la campagne
béni par Dieu .
Que Dieu vous donne
de la rosée du ciel
et la générosité de la Terre en céréales et en vin.
Que les peuples vous servent
et les nations vous honorent.
Vous maîtriserez vos frères,
et les fils de votre mère vous honoreront.
Ceux qui vous maudissent seront maudits,
ceux qui vous bénissent seront bénis.

30-31 Et juste après qu'Isaac eut béni Jacob et Jacob fut parti, Esaü se présenta de la chasse. Il avait également préparé un repas copieux. Il est venu vers son père et a dit: «Que mon père se lève et mange du gibier de son fils, afin qu’il me donne sa bénédiction personnelle.»

32 Son père Isaac a dit: "Et qui es-tu?"

«Je suis votre fils, votre premier-né, Ésaü.

33 Isaac se mit à trembler, tremblant violemment. Il a dit: «Alors, qui a chassé le gibier et qui me l'a apporté? J'ai fini le repas tout à l'heure, avant que tu entres. Et je l'ai béni - il est béni pour de bon! "

34 Ésaü, entendant les paroles de son père, sanglota violemment et très amèrement, et cria à son père: «Mon père! Ne peux-tu pas aussi me bénir? »

35 «Ton frère, dit-il, est venu ici faussement et a pris ta bénédiction.

36 Ésaü a dit: «Ce n'est pas pour rien qu'il a été nommé Jacob, le talon. Deux fois maintenant, il m'a trompé: d'abord il a pris mon droit d'aînesse et maintenant il a pris ma bénédiction. "

Il a supplié: «N'avez-vous pas gardé une bénédiction pour moi?»

37 Isaac répondit à Ésaü: «Je l'ai fait ton maître, et tous ses frères ses serviteurs, et je lui ai prodigué du blé et du vin. J'ai tout donné. Que vous reste-t-il, mon fils? "

38 «Mais n’avez-vous pas une seule bénédiction pour moi, Père? Oh, bénis-moi mon père! Bénissez-moi!" Esaü sanglota inconsolablement.

Vous vivrez loin des richesses de la Terre,
loin de la rosée du ciel.
Vous vivrez de votre épée, au corps-à-bouche,
et tu serviras ton frère.
Mais quand tu n'en peux plus
vous vous détacherez et courrez librement.

41 Esaü bouillonnait de colère contre Jacob à cause de la bénédiction que son père lui avait donnée, il méditait: «L'heure du deuil de la mort de mon père est proche. Et puis je tuerai mon frère Jacob. "

42-45 Quand ces paroles de son fils aîné Esaü furent rapportées à Rebecca, elle appela son fils cadet Jacob et dit: «Ton frère Esaü prépare la vengeance contre toi. Il va vous tuer. Fils, écoute-moi. Sors d'ici. Courez pour votre vie à Haran, à mon frère Laban. Vivez avec lui pendant un moment jusqu'à ce que votre frère se calme, jusqu'à ce que sa colère s'apaise et qu'il oublie ce que vous lui avez fait. Je vous enverrai ensuite chercher et vous ramènerai. Pourquoi devrais-je vous perdre tous les deux le même jour? »

46 Rebecca a parlé à Isaac: «Je suis malade à mort de ces femmes hittites. Si Jacob épouse également une femme hittite indigène, pourquoi vivre?

28 1-2 Isaac appela Jacob et le bénit. Puis il lui a ordonné: «Ne prenez pas de femme cananéenne. Partez aussitôt. Allez à Paddan Aram dans la famille du père de votre mère, Bethuel. Obtenez une femme pour vous des filles de votre oncle Laban.

3-4 «Et que le Dieu fort vous bénisse et vous donne beaucoup, beaucoup d'enfants, une congrégation de peuples, et vous transmette la bénédiction d'Abraham à vous et à vos descendants afin que vous obteniez cette terre dans laquelle vous vivez, cette terre Dieu a donné à Abraham.

5 Isaac renvoya Jacob. Il est allé à Paddan Aram, à Laban, fils de Bethuel l'Araméen, le frère de Rebecca qui était la mère de Jacob et d'Esaü.

6-9 Ésaü apprit qu'Isaac avait béni Jacob et l'avait envoyé à Paddan Aram pour y trouver une femme, et tout en le bénissant, il lui ordonna: «N'épousez pas une femme cananéenne», et que Jacob avait obéi à ses parents et s'était rendu à Paddan Aram . Quand Ésaü réalisa à quel point son père Isaac détestait les femmes cananéennes, il se rendit à Ismaël et épousa Mahalath, la sœur de Nebaioth et la fille d'Ismaël, le fils d'Abraham. C'était en plus des femmes qu'il avait déjà.

10-12 Jacob quitta Beer Sheva et se rendit à Haran. Il est venu à un certain endroit et a campé pour la nuit depuis le coucher du soleil. Il prit une des pierres là-bas, la plaça sous sa tête et s'endormit. Et il rêva: un escalier était posé sur le sol et il atteignait le ciel, des anges de Dieu montaient et descendaient dessus.

13-15 Alors Dieu était juste devant lui, disant: «Je suis Dieu, le Dieu d'Abraham votre père et le Dieu d'Isaac. Je cède à vous et à vos descendants le terrain sur lequel vous dormez. Vos descendants seront comme la poussière de la Terre, ils s'étireront d'ouest en est et du nord au sud. Toutes les familles de la Terre se béniront en vous et en vos descendants. Oui. Je resterai avec vous, je vous protégerai où que vous alliez et je vous ramènerai sur ce terrain. Je resterai avec vous jusqu'à ce que j'aie fait tout ce que je vous ai promis. "

16-17 Jacob se réveilla de son sommeil. Il a dit: «Dieu est ici - vraiment. Et je ne le savais même pas! » Il était terrifié. Il a chuchoté avec admiration: «Incroyable. Magnifique. Saint. C’est la maison de Dieu. C'est la porte du ciel. »

18-19 Jacob se leva tôt le matin. Il prit la pierre qu'il avait utilisée pour son oreiller et la dressa comme un pilier commémoratif et versa de l'huile dessus. Il a baptisé le lieu Bethel (la maison de Dieu). Le nom de la ville était jusqu'alors Luz.

20-22 Jacob a promis un vœu: «Si Dieu se tient à mes côtés et me protège dans ce voyage sur lequel je suis parti, me garde dans la nourriture et les vêtements, et me ramène en un seul morceau à la maison de mon père, ce Dieu sera mon Dieu. Cette pierre que j'ai érigée comme pilier commémoratif marquera ceci comme un lieu où Dieu habite. Et tout ce que vous me donnez, je vous en rendrai un dixième. »

29 1-3 Jacob repartit en route vers le peuple de l'Orient. Il a remarqué un puits dans un champ ouvert avec trois troupeaux de moutons couchés autour de lui. C'était le puits commun à partir duquel les troupeaux étaient abreuvés. La pierre au-dessus de l'embouchure du puits était énorme. Lorsque tous les troupeaux étaient rassemblés, les bergers roulaient la pierre du puits et abreuvaient les moutons, puis ils rendaient la pierre, couvrant le puits.

4 Jacob a dit: «Bonjour les amis. D'où viens-tu?"

Ils ont dit: «Nous sommes de Haran.»

5 Jacob a demandé: "Connaissez-vous Laban, fils de Nahor?"

6 "Les choses vont-elles bien avec lui?" Jacob continua.

«Très bien», ont-ils dit. «Et voici sa fille Rachel qui vient avec le troupeau.

7 Jacob a dit: «Il reste encore beaucoup de lumière du jour, il n’est pas encore temps de rassembler les brebis, n’est-ce pas? Alors pourquoi ne pas arroser les troupeaux et retourner au pâturage?

«Nous ne pouvons pas», ont-ils dit. «Pas avant que tous les bergers soient arrivés ici. Il nous faut tous pour rouler la pierre du puits. Ce n’est qu’alors que nous pourrons abreuver les troupeaux. »

9-13 Pendant que Jacob était en conversation avec eux, Rachel est venue avec les moutons de son père. Elle était le berger. Au moment où Jacob aperçut Rachel, fille de Laban, le frère de sa mère, la vit arriver avec les moutons de son oncle Laban, il alla à lui seul rouler la pierre de l’embouchure du puits et abreuver les moutons de son oncle Laban. Puis il embrassa Rachel et fondit en larmes. Il a dit à Rachel qu’il était lié à son père, qu’il était le fils de Rebecca. Elle a couru et a dit à son père. Quand Laban apprit la nouvelle - Jacob, le fils de sa sœur! - il courut à sa rencontre, l’embrassa, l’embrassa et le ramena à la maison. Jacob a raconté à Laban l'histoire de tout ce qui s'était passé.

14-15 Laban a dit: «Vous êtes de la famille! Ma chair et mon sang!

Quand Jacob était avec lui depuis un mois, Laban a dit: «Juste parce que tu es mon neveu, tu ne devrais pas travailler pour moi pour rien. Dites-moi ce que vous voulez être payé. Qu'est-ce qu'un juste salaire? »

16-18 Or, Laban avait deux filles, Leah était l'aînée et Rachel la plus jeune. Leah avait de beaux yeux, mais Rachel était incroyablement belle. Et c'était Rachel que Jacob aimait.

Alors Jacob répondit: «Je travaillerai pour toi pendant sept ans pour ta plus jeune fille Rachel.»

«Il vaut bien mieux, dit Laban, que je vous la donne plutôt que de l'épouser avec un étranger. Oui. Reste ici avec moi."

20 Jacob travailla donc sept ans pour Rachel. Mais cela ne lui a semblé que quelques jours, il l'aimait tellement.

21-24 Puis Jacob dit à Laban: «Donne-moi ma femme, j'ai accompli ce que nous avions convenu de faire. Je suis prêt à consommer mon mariage. " Laban a invité tout le monde et a organisé un grand festin. Le soir, cependant, il a pris sa fille Leah et l'a amenée au lit conjugal, et Jacob a couché avec elle. (Laban a donné sa femme de chambre Zilpah à sa fille Leah comme femme de chambre.)

25 Le matin est venu: Il y avait Leah dans le lit conjugal!

Jacob confronta Laban: «Qu'est-ce que tu m'as fait? N'ai-je pas travaillé tout ce temps pour la main de Rachel? Pourquoi m'as-tu trompé?

26-27 «Nous ne le faisons pas de cette façon dans notre pays», a déclaré Laban. «Nous ne marions pas la plus jeune fille avant l’aînée. Profitez de votre semaine de lune de miel, puis nous vous offrirons l’autre également. Mais cela vous coûtera encore sept ans de travail.

28-30 Jacob est d'accord. À la fin de la semaine de lune de miel, Laban lui a donné sa fille Rachel pour être sa femme. (Laban a donné sa femme de chambre Bilhah à sa fille Rachel comme femme de chambre.) Jacob a alors couché avec elle. Et il aimait Rachel plus que Leah. Il a travaillé pour Laban encore sept ans.

31-32 Quand Dieu a réalisé que Léa n'était pas aimée, il a ouvert son ventre. Mais Rachel était stérile. Leah est tombée enceinte et a eu un fils. Elle l’a nommé Reuben (Look-It’s-a-Boy!). «C'est un signe», a-t-elle dit, «que Dieu a vu ma misère, et un signe que maintenant mon mari m'aimera.»

33-35 Elle est redevenue enceinte et a eu un autre fils. «Dieu a entendu», a-t-elle dit, «que je n'étais pas aimée et qu'il m'a donc donné ce fils aussi. Elle a nommé celui-ci Siméon (Dieu-Entendu). Elle est tombée enceinte encore une fois - un autre fils. Elle a dit: «Maintenant, peut-être que mon mari va communiquer avec moi - je lui ai donné trois fils!» C’est pourquoi elle l’a nommé Levi (Connect). Elle est tombée enceinte une dernière fois et a eu un quatrième fils. Elle a dit: «Cette fois, je louerai Dieu.» Elle l'a donc nommé Juda (Dieu soit loué). Puis elle a arrêté d'avoir des enfants.

30 Quand Rachel a réalisé qu’elle n’avait pas d’enfants pour Jacob, elle est devenue jalouse de sa sœur. Elle a dit à Jacob: "Donnez-moi des fils ou je mourrai!"

2 Jacob s'est mis en colère contre Rachel et a dit: «Suis-je Dieu? Suis-je celui qui vous a refusé les bébés?

3-5 Rachel a dit: «Voici ma femme de chambre Bilhah. Dors avec elle. Laissez-la me remplacer pour que je puisse avoir un enfant grâce à elle et fonder une famille. Alors elle lui a donné sa femme de chambre Bilhah pour femme et Jacob a couché avec elle. Bilhah est tombée enceinte et a donné un fils à Jacob.

6-8 Rachel a dit: «Dieu a pris mon parti et m'a confirmé. Il m'a écouté et m'a donné un fils. Elle l'a appelé Dan (justification). La femme de chambre de Rachel, Bilhah, est de nouveau tombée enceinte et a donné à Jacob un deuxième fils. Rachel a dit: "Je me suis battu avec ma sœur et j'ai gagné." Elle l'a donc nommé Naphtali (combat).

9-13 Quand Léa vit qu'elle n'avait plus d'enfants, elle donna sa servante Zilpa à Jacob pour femme. Zilpa avait un fils pour Jacob. Leah a dit: "Quelle chance!" et elle l'a appelé Gad (Lucky). Lorsque la femme de chambre de Leah, Zilpah, a eu un deuxième fils pour Jacob, Leah a dit: «Un jour heureux! Les femmes me féliciteront de mon bonheur. Alors elle l'a appelé Asher (Happy).

14 Un jour, pendant la récolte du blé, Ruben trouva des mandragores dans le champ et les rapporta à sa mère Léa. Rachel a demandé à Leah: «Pourrais-je avoir quelques-unes des mandragores de votre fils?»

15 Leah a dit: "N'était-il pas suffisant que vous ayez éloigné mon mari de moi? Et maintenant, tu veux aussi les mandragores de mon fils? "

Rachel a dit: «Très bien. Je vais le laisser dormir avec vous ce soir en échange des mandragores de votre fils. "

16-21 Quand Jacob est rentré ce soir-là des champs, Leah était là pour le rencontrer: "Dors avec moi ce soir, j'ai troqué les mandragores de mon fils pour une nuit avec toi." Alors il a couché avec elle cette nuit-là. Dieu a écouté Léa, elle est tombée enceinte et a donné à Jacob un cinquième fils. Elle a dit: «Dieu m'a récompensé pour avoir donné ma femme de chambre à mon mari.» Elle l'a appelé Issachar (troqué). Leah est tombée enceinte de nouveau et a donné à Jacob un sixième fils, en disant: «Dieu m'a fait un grand cadeau. Cette fois, mon mari m'honorera avec des cadeaux - je lui ai donné six fils! " Elle l'a appelé Zebulun (Honneur). Enfin, elle a eu une fille et l'a nommée Dinah.

22-24 Et alors Dieu s'est souvenu de Rachel. Dieu l'écouta et ouvrit son ventre. Elle est tombée enceinte et a eu un fils. Elle a dit: «Dieu a enlevé mon humiliation.» Elle l'a nommé Joseph (Add), en priant: «Que Dieu m'ajoute encore un autre fils.»

25-26 Après que Rachel eut eu Joseph, Jacob parla à Laban: «Laisse-moi rentrer à la maison. Donnez-moi mes femmes et mes enfants pour lesquels je vous ai servi. Vous savez à quel point j'ai travaillé dur pour vous. "

27-28 Laban a dit: "S'il vous plaît, j'ai appris par l'enquête divine que Dieu m'a béni à cause de vous." Il a poursuivi: «Alors nommez votre salaire. Je vous paierai."

29-30 Jacob répondit: «Vous savez bien ce que mon travail a signifié pour vous et comment votre bétail a prospéré sous mes soins. Le peu que vous aviez à mon arrivée a considérablement augmenté, tout ce que j'ai fait a été une bénédiction pour vous. N'est-il pas temps que je fasse quelque chose pour ma propre famille? »

31-33 "Alors, que dois-je vous payer?"

Jacob a dit: «Vous n’avez rien à me payer. Mais qu'en est-il de ça? Je retournerai au pâturage et je prendrai soin de vos troupeaux. Parcourez tout votre troupeau aujourd'hui et sortez chaque mouton tacheté ou tacheté, chaque agneau de couleur foncée, chaque chèvre tachetée ou mouchetée. Ce seront mes gages. De cette façon, vous pouvez vérifier mon honnêteté lorsque vous évaluez mon salaire. Si vous trouvez une chèvre qui n’est pas tachetée ou tachetée ou un mouton qui n’est pas noir, vous saurez que je l’ai volé. »

«Très bien», dit Laban."C'est un accord."

35-36 Mais ce jour-là, Laban a enlevé toutes les chèvres marbrées et tachetées et toutes les chèvres nounou mouchetées et tachetées, chaque animal qui avait même une touche de blanc dessus plus tous les moutons noirs et les a placés sous la garde de ses fils. . Puis il a mis un voyage de trois jours entre lui et Jacob. Pendant ce temps, Jacob continuait à s'occuper de ce qui restait du troupeau de Laban.

37-42 Mais Jacob a obtenu des branches fraîches de peupliers, d'amandiers et de platanes et a épluché l'écorce, laissant des rayures blanches dessus. Il a collé les branches pelées devant les abreuvoirs où les troupeaux venaient boire. Quand les troupeaux étaient en chaleur, ils venaient boire et s'accouplaient devant les branches striées. Ensuite, ils ont donné naissance à des petits striés, tachetés ou mouchetés. Jacob plaça les brebis devant les animaux de couleur foncée de Laban. De cette façon, il a obtenu des troupeaux distinctifs pour lui-même qu'il n'a pas mélangé avec les troupeaux de Laban. Et quand les animaux les plus robustes s'accouplaient, Jacob plaça des branches aux auges en vue des animaux afin qu'ils s'accouplent devant les branches. Mais il ne voulait pas installer les branches avant les animaux les plus faibles. De cette façon, les faibles animaux allèrent à Laban et les robustes à Jacob.

43 L'homme s'enrichit de plus en plus, acquérant d'énormes troupeaux, beaucoup et beaucoup de serviteurs, sans parler des chameaux et des ânes.

31 1-2 Jacob apprit que les fils de Laban parlaient derrière son dos: «Jacob a utilisé la richesse de notre père pour s’enrichir aux dépens de notre père.» En même temps, Jacob remarqua que Laban avait changé vers lui. Il ne le traitait pas de la même manière.

3 C’est alors que Dieu a dit à Jacob: «Retourne à la maison où tu es né. J'irai avec toi."

4-9 Jacob fit dire à Rachel et à Léa de le rencontrer dans le champ où se trouvaient ses troupeaux. Il a dit: «Je remarque que ton père a changé envers moi, il ne me traite plus de la même manière qu’avant. Mais le Dieu de mon père n’a pas changé, il est toujours avec moi. Tu sais combien j'ai travaillé dur pour ton père. Pourtant, votre père m'a trompé encore et encore, changeant mon salaire à maintes reprises. Mais Dieu ne l'a jamais laissé me blesser vraiment. S'il disait: "Votre salaire sera composé d'animaux mouchetés", tout le troupeau commencerait à avoir des agneaux et des chevreaux mouchetés. Et s'il disait: «À partir de maintenant, vos salaires seront des animaux striés», tout le troupeau en aurait eu des stries. À maintes reprises, Dieu a utilisé le bétail de votre père pour me récompenser.

10-11 «Une fois, pendant que les troupeaux s'accouplaient, j'ai fait un rêve et j'ai vu les boucs, tous striés, mouchetés et marbrés, monter leurs compagnons. Dans le rêve, un ange de Dieu m'a appelé: «Jacob!»

12-13 «Il a dit:« Surveillez attentivement. Notez que toutes les chèvres du troupeau qui s'accouplent sont striées, mouchetées et marbrées. Je sais ce que Laban vous a fait. Je suis le Dieu de Béthel où tu as consacré un pilier et m’a fait un vœu. Maintenant, soyez en route, sortez de cet endroit, rentrez chez vous dans votre lieu de naissance. ""

14-16 Rachel et Léa ont dit: «Nous a-t-il mieux traités? N’avons-nous pas été moins bien traités que les étrangers? Tout ce qu’il voulait, c’était l’argent qu’il avait obtenu en nous vendant, et il a dépensé tout cela. Toute richesse que Dieu a jugé bon de nous rendre de la part de notre père est à juste titre la nôtre et celle de nos enfants. Vas-y. Faites ce que Dieu vous a dit.

17-18 Jacob l'a fait. Il mit ses enfants et ses femmes à dos de chameau et rassembla tout son bétail et tout ce qu'il avait obtenu, tout ce qu'il avait acquis à Paddan Aram, pour retourner chez son père Isaac au pays de Canaan.

19-21 Laban n'était pas en train de tondre des moutons. Rachel a volé les dieux de la maison de son père. Et Jacob avait si bien caché ses plans que Laban l'Araméen n'avait aucune idée de ce qui se passait - il était totalement dans le noir. Jacob est parti avec tout ce qu'il avait et traversa bientôt l'Euphrate en direction de la région montagneuse de Galaad.

22-24 Trois jours plus tard, Laban a appris la nouvelle: "Jacob s'enfuit." Laban a rassemblé ses proches et l'a poursuivi. Sept jours plus tard, ils le rejoignirent dans la région montagneuse de Galaad. Cette nuit-là, Dieu vint à Laban l'Araméen dans un rêve et dit: «Faites attention à ce que vous faites à Jacob, qu'il soit bon ou mauvais.»

25 Lorsque Laban le rejoignit, les tentes de Jacob étaient dressées dans les montagnes de Galaad, Laban y dressa aussi ses tentes.

26-30 «Que voulez-vous dire,» dit Laban, «en me gardant dans l'obscurité et en me faufilant, en tirant mes filles comme des prisonnières de guerre? Pourquoi t'es-tu enfui comme un voleur dans la nuit? Pourquoi tu ne me l'as pas dit? Eh bien, je vous aurais envoyé avec une grande fête - musique, timbrels, flûtes! Mais tu ne me permettrais pas tant qu’un baiser pour mes filles et mes petits-enfants. C'était une chose stupide de ta part. Si j’en avais envie, je pourrais vous détruire tout de suite, mais le Dieu de votre père m’a dit hier soir: «Faites attention à ce que vous faites à Jacob, que ce soit en bien ou en mal.» Je comprends. Vous êtes parti parce que vous aviez le mal du pays. Mais pourquoi as-tu volé mes dieux domestiques?

31-32 Jacob répondit à Laban: «J'avais peur. Je pensais que tu prendrais tes filles loin de moi par la force brutale. Mais en ce qui concerne vos dieux, si vous constatez que quelqu'un ici en a, cette personne meurt. Avec nous tous regardant, regardez autour de vous. Si vous trouvez quelque chose ici qui vous appartient, prenez-le. Jacob ne savait pas que Rachel avait volé les dieux.

33-35 Laban a traversé la tente de Jacob, la tente de Leah et les tentes des deux bonnes mais ne les a pas trouvées. Il est passé de la tente de Leah à celle de Rachel. Mais Rachel avait pris les dieux de la maison, les avait mis dans un coussin de chameau et s'était assise dessus. Quand Laban avait traversé la tente, cherchant de haut en bas sans rien trouver, Rachel a dit à son père: «Ne pensez pas que je suis irrespectueux, mon maître, que je ne peux pas tenir devant vous, mais je suis avoir mes règles. Ainsi, même s’il a retourné l’endroit dans sa recherche, il n’a pas trouvé les dieux de la maison.

36-37 Maintenant, c'était au tour de Jacob de se mettre en colère. Il alluma Laban: «Alors, quel est mon crime, quel tort t'ai-je fait pour que tu me harcèles comme ça? Vous avez saccagé l'endroit. Avez-vous révélé une seule chose qui vous appartient? Voyons cela - affichez les preuves. Nos deux familles peuvent être le jury et décider entre nous.

38-42 «Depuis vingt ans que je travaille pour vous, les brebis et les chèvres n’ont jamais fait une fausse couche. Je ne me suis jamais régalé des béliers de votre troupeau. Je ne vous ai jamais apporté une carcasse déchirée tuée par des animaux sauvages mais que je l'ai payée de ma poche - en fait, vous m'avez fait payer, que ce soit de ma faute ou non. J'étais dehors dans toutes sortes de temps, de la chaleur torride au froid glacial, passant de nombreuses nuits sans sommeil. Pendant vingt ans, j’ai fait ceci: j’ai sacrifié quatorze ans pour vos deux filles et encore six ans pour votre troupeau et vous avez changé dix fois mon salaire. Si le Dieu de mon père, le Dieu d'Abraham et la peur d'Isaac, ne m'était pas resté fidèle, vous m'auriez renvoyé sans le sou. Mais Dieu a vu la difficulté dans laquelle je me trouvais et à quel point j'avais travaillé dur et la nuit dernière a rendu son verdict.

43-44 Laban s'est défendu: «Les filles sont mes filles, les enfants sont mes enfants, le troupeau est mon troupeau - tout ce que vous voyez est à moi. Mais que puis-je faire pour mes filles ou pour les enfants qu’elles ont eues? Alors réglons les choses entre nous, faisons une alliance - Dieu sera le témoin entre nous. "

45 Jacob prit une pierre et la dressa comme une colonne.

46-47 Jacob a appelé sa famille: "Prends des pierres!" Ils ont ramassé des pierres et les ont entassées et ont ensuite mangé à côté du tas de pierres. Laban l'a nommé en araméen, Yegar-sahadutha (Monument du témoin), Jacob a fait écho au nom en hébreu, Galeed (Monument du témoin).

48-50 Laban a dit: "Ce monument de pierres sera un témoin, à partir de maintenant, entre vous et moi." (C’est pourquoi il s’appelle Galeed - Monument aux témoins.) Il s’appelle aussi Mizpah (Tour de Garde) parce que Laban a dit: «Dieu veille entre vous et moi quand nous sommes hors de vue l’un de l’autre. Si vous maltraitez mes filles ou prenez d’autres femmes alors qu’il n’y a personne pour vous voir, Dieu vous verra et témoignera entre nous. »

51-53 Laban continua à Jacob: «Ce monument de pierres et ce pilier de pierre que j'ai érigé est un témoin, un témoin que je ne franchirai pas cette ligne pour vous blesser et que vous ne traverserez pas cette ligne pour me blesser. . Le Dieu d'Abraham et le Dieu de Nahor (le Dieu de leur ancêtre) garderont les choses en ordre entre nous. »

53-55 Jacob a promis, jurant par la Peur, le Dieu de son père Isaac. Puis Jacob offrit un sacrifice sur la montagne et l'adora, appelant tous les membres de sa famille au repas. Ils ont mangé et dormi cette nuit-là sur la montagne. Laban s'est levé tôt le lendemain matin, a embrassé ses petits-enfants et ses filles, les a bénis, puis est parti pour la maison.

32 1-2 Et Jacob s'en alla. Les anges de Dieu l'ont rencontré. Quand Jacob les vit, il dit: «Oh! Camp de Dieu! » Et il a nommé le lieu Mahanaim (Camping).

3-5 Alors Jacob envoya des messagers à son frère Esaü au pays de Séir à Edom. Il leur a dit: "Dis ceci à mon maître Esaü:" Un message de ton serviteur Jacob: Je suis resté avec Laban et je n'ai pas pu m'en sortir jusqu'à présent. J’ai acquis du bétail, des ânes et des moutons, ainsi que des hommes et des femmes de service. Je vous raconte tout cela, mon maître, dans l’espoir de votre approbation. »

6 Les messagers sont revenus vers Jacob et ont dit: «Nous avons parlé à votre frère Esaü et il est en route pour vous rencontrer. Mais il a quatre cents hommes avec lui.

7-8 Jacob avait peur. Très effrayé. Paniqué, il a divisé son peuple, moutons, bétail et chameaux en deux camps. Il a pensé: «Si Ésaü arrive sur le premier camp et l'attaque, l'autre camp a une chance de s'enfuir.»

9-12 Et puis Jacob a prié: «Dieu de mon père Abraham, Dieu de mon père Isaac, Dieu qui m'a dit: 'Retourne dans la patrie de tes parents et je te traiterai bien.' Je ne mérite pas tout le l'amour et la loyauté que vous m'avez montré. Quand je suis parti d'ici et que j'ai traversé le Jourdain, je n'avais que les vêtements sur le dos, et maintenant regarde-moi - deux camps! Sauve-moi, s'il te plaît, de la violence de mon frère, mon frère en colère! J'ai peur qu'il vienne nous attaquer tous, moi, les mères et les enfants. Vous avez dit vous-même: "Je vous traiterai bien, je ferai de vos descendants le sable de la mer, beaucoup trop pour les compter." "

13-16 Il a dormi la nuit là-bas. Puis il prépara un cadeau pour son frère Ésaü à partir de ses possessions: deux cents chèvres, vingt chèvres mâles, deux cents brebis et vingt béliers, trente chameaux avec leurs petits nourris, quarante vaches et dix taureaux, vingt ânes femelles et dix ânes mâles. Il a confié à un domestique la responsabilité de chaque troupeau et a dit: «Allez devant moi et gardez un espace sain entre chaque troupeau.»

17-18 Puis il ordonna au premier de sortir: «Quand mon frère Esaü s'approche et demande: Qui est ton maître? Où vas-tu? À qui appartiennent-ils? »- répondez-lui comme ceci:« Votre serviteur Jacob. Ils sont un cadeau à mon maître Esaü. Il est en route. »

19-20 Il donna les mêmes instructions au deuxième serviteur et au troisième - à chacun à tour de rôle alors qu'ils partaient avec leurs troupeaux: «Dis: 'Ton serviteur Jacob est en chemin derrière nous.'» Il pensa: adoucissez-le avec la succession des cadeaux. Puis, quand il me verra face à face, peut-être sera-t-il heureux de m'accueillir. "

21 Ses dons le précédèrent pendant qu'il s'installait pour la nuit dans le camp.

22-23 Mais pendant la nuit, il se leva et prit ses deux femmes, ses deux servantes et ses onze enfants et traversa le gué du Jabbok. Il les a fait traverser le ruisseau en toute sécurité avec tous ses biens.

24-25 Mais Jacob resta seul, et un homme lutta avec lui jusqu'au point du jour. Quand l'homme a vu qu'il ne pouvait pas tirer le meilleur parti de Jacob alors qu'ils luttaient, il a délibérément jeté la hanche de Jacob hors de l'articulation.

26 L'homme a dit: «Laisse-moi partir, c'est l'aube.»

Jacob a dit: "Je ne vous laisse pas partir tant que vous ne me bénissez pas."

27 L’homme a dit: «Comment vous appelez-vous?»

28 L'homme a dit: «Mais plus maintenant. Votre nom n'est plus Jacob. A partir de maintenant, c'est Israël (God-Wrestler), vous avez lutté avec Dieu et vous avez réussi. "

29 Jacob a demandé: "Et quel est votre nom?"

L'homme a dit: «Pourquoi voulez-vous connaître mon nom?» Et puis, sur-le-champ, il l'a béni.

30 Jacob a nommé le lieu Peniel (le visage de Dieu) parce que, dit-il, «j'ai vu Dieu face à face et j'ai vécu pour raconter l'histoire!»

31-32 Le soleil s'est levé en quittant Peniel, boitant à cause de sa hanche. (C'est pourquoi les Israélites à ce jour ne mangent pas le muscle de la hanche, parce que la hanche de Jacob a été projetée hors de l'articulation.)

33 1-4 Jacob leva les yeux et vit Ésaü venir avec ses quatre cents hommes. Il a partagé les enfants entre Leah et Rachel et les deux servantes. Il a mis les servantes devant, Leah et ses enfants à côté, et Rachel et Joseph en dernier. Il a montré la voie et, en s'approchant de son frère, s'est incliné sept fois, rendant hommage à son frère. Mais Esaü accourut et l'embrassa, le serra fort et l'embrassa. Et ils pleurèrent tous les deux.

5 Alors Esaü regarda autour de lui et vit les femmes et les enfants: "Et qui sont-ils avec vous?"

Jacob a dit: "Les enfants avec lesquels Dieu a jugé bon de me bénir."

6-7 Alors les servantes vinrent avec leurs enfants et se prosternèrent, puis Léa et ses enfants, s'inclinant également, et finalement, Joseph et Rachel montèrent et se prosternèrent devant Ésaü.

8 Esaü demanda alors: "Et quelle était la signification de tous ces troupeaux que j'ai rencontrés?"

«J'espérais qu'ils ouvriraient la voie à mon maître pour m'accueillir.»

9 Esaü a dit: «Oh, frère. J'ai beaucoup de tout - garde ce qui est à toi pour toi.

10-11 Jacob a dit: «Je vous en prie. Si vous trouvez dans votre cœur de m'accueillir, acceptez ces cadeaux. Quand j'ai vu votre visage, c'était comme le visage de Dieu qui me souriait. Acceptez les cadeaux que j'ai apportés pour vous. Dieu a été bon avec moi et j'en ai plus qu'assez. Jacob a exhorté les cadeaux sur lui et Esaü a accepté.

12 Puis Esaü a dit: "Commençons notre chemin, je vais prendre les devants."

13-14 Mais Jacob dit: «Mon maître peut voir que les enfants sont fragiles. Et les troupeaux allaitent, ce qui ralentit. Si je les pousse trop fort, même pendant une journée, je les perdrais tous. Alors, maître, avancez devant votre serviteur, pendant que je me calme au rythme de mes troupeaux et de mes enfants. Je te rattraperai à Séir. "

15 Esaü a dit: "Permettez-moi au moins de vous prêter quelques-uns de mes hommes."

«Ce n’est pas nécessaire», dit Jacob. "Votre accueil généreux est tout ce dont j'ai besoin ou que je veux."

16 Ésaü partit ce jour-là et retourna à Séir.

17 Et Jacob partit pour Succoth. Il s'est construit un abri et des hangars pour son bétail. C’est ainsi que l’endroit a été appelé Succoth (Sheds).

18-20 Et c’est ainsi que Jacob arriva en un seul morceau à Sichem, au pays de Canaan, depuis Paddan Aram. Il a campé près de la ville. Il acheta le terrain où il avait dressé sa tente aux fils de Hamor, le père de Sichem. Il a payé cent pièces d'argent pour cela. Puis il y construisit un autel et le nomma El-Elohe-Israel (Puissant est le Dieu d'Israël).

34 1-4 Un jour, Dinah, la fille que Léa avait donnée à Jacob, alla rendre visite à quelques-unes des femmes de ce pays. Sichem, le fils d'Hamor le Hivite qui y était chef, l'a vue et l'a violée. Puis il a ressenti une forte attirance pour Dinah, la fille de Jacob, est tombé amoureux d'elle et l'a courtisée. Sichem est allé voir son père Hamor, "Donnez-moi cette fille pour ma femme."

5-7 Jacob a entendu dire que Sichem avait violé sa fille Dinah, mais ses fils étaient dans les champs avec le bétail, donc il n'a rien dit avant de rentrer à la maison. Hamor, le père de Sichem, est allé voir Jacob pour trouver des arrangements de mariage. Pendant ce temps, les fils de Jacob, qui revenaient des champs, apprirent ce qui s’était passé. Ils étaient indignés, explosifs de colère. Le viol de la fille de Jacob par Sichem était intolérable en Israël et ne devait pas être toléré.

8-10 Hamor parla avec Jacob et ses fils: «Mon fils Sichem est éperdument amoureux de votre fille - donnez-la-lui comme sa femme. Se marier avec nous. Donnez-nous vos filles et nous vous donnerons nos filles. Vivez avec nous comme une seule famille. Installez-vous parmi nous et faites comme chez vous. Prospère parmi nous.

11-12 Sichem a alors parlé pour lui-même, s’adressant au père et aux frères de Dinah: «S'il vous plaît, dites oui. Je paierai n'importe quoi. Fixez le prix de la mariée aussi haut que vous le souhaitez - le ciel est la limite! Ne me donnez cette fille que pour ma femme.

13-17 Les fils de Jacob répondirent à Sichem et à son père avec ruse. Leur sœur, après tout, avait été violée. Ils ont dit: «C'est impossible. Nous ne pourrions jamais donner notre sœur à un homme incirconcis. Eh bien, nous serions déshonorés. La seule condition à laquelle nous pouvons parler affaires est que tous vos hommes soient circoncis comme nous. Ensuite, nous échangerons librement nos filles en mariage et nous nous sentirons chez vous parmi vous et deviendrons une grande et heureuse famille. Mais si ce n'est pas une condition acceptable, nous prendrons notre sœur et partirons.

18 Cela parut assez juste à Hamor et à son fils Sichem.

19 Le jeune homme était tellement épris de la fille de Jacob qu'il entreprit de faire ce qui lui avait été demandé. Il était également le fils le plus admiré de la famille de son père.

20-23 Hamor et son fils Sichem se rendirent sur la place publique et parlèrent au conseil municipal: «Ces hommes comme nous, ce sont nos amis. Laissez-les s’installer ici et se sentir chez eux, il y a beaucoup de place dans le pays pour eux. Et, pensez-y, nous pouvons même échanger nos filles en mariage. Mais ces hommes n'accepteront notre invitation à vivre avec nous et à devenir une grande famille qu'à une condition, que tous nos mâles soient circoncis comme eux-mêmes. C'est une très bonne affaire pour nous - ces gens sont très riches avec de grands troupeaux de bétail et nous allons mettre la main dessus. Alors faisons ce qu'ils demandent et faisons-les s'installer avec nous. "

24 Tous ceux qui étaient dans la ville étaient d'accord avec Hamor et son fils Sichem, tout homme était circoncis.

25-29 Trois jours après la circoncision, alors que tous les hommes étaient encore très endoloris, deux des fils de Jacob, Siméon et Lévi, les frères de Dinah, chacun avec son épée à la main, entrèrent dans la ville comme s'ils possédaient l'endroit et tuèrent tous les homme là-bas. Ils ont également tué Hamor et son fils Sichem, ont sauvé Dinah de la maison de Sichem et sont partis. Lorsque les autres fils de Jacob sont arrivés sur les lieux du massacre, ils ont pillé toute la ville en représailles au viol de Dinah. Des troupeaux, des troupeaux, des ânes, des biens - tout, que ce soit dans la ville ou dans les champs - ils ont pris. Et puis ils ont emmené toutes les femmes et les enfants captifs et ont saccagé leurs maisons pour tout ce qui avait de la valeur.

30 Jacob dit à Siméon et à Lévi: «Vous avez rendu mon nom répugnant aux gens d'ici, ces Cananéens et Pérézites. S'ils décidaient de se liguer contre nous et d'attaquer, aussi peu que nous soyons, nous n'aurions aucune chance, ils m'effaceraient moi et mon peuple de la carte. "

31 Ils ont dit: «Personne ne va traiter notre sœur comme une pute et s'en sortir.

35 Dieu a parlé à Jacob: «Retournez à Béthel. Restez là et construisez un autel au Dieu qui s'est révélé à vous lorsque vous couriez pour sauver votre vie auprès de votre frère Ésaü.

2-3 Jacob a dit à sa famille et à tous ceux qui vivaient avec lui: «Jetez tous les dieux extraterrestres que vous avez, prenez un bon bain et mettez des vêtements propres, nous allons à Béthel. Je vais y construire un autel au Dieu qui m’a répondu quand j’avais des ennuis et qui est resté avec moi partout où je suis allé depuis. »

4-5 Ils ont remis à Jacob tous les dieux extraterrestres auxquels ils se tenaient, ainsi que leurs boucles d'oreilles porte-bonheur. Jacob les a enterrés sous le chêne à Sichem. Puis ils sont partis. Une peur paralysante s'abattit sur tous les villages environnants de sorte qu'ils ne purent poursuivre les fils de Jacob.

6-7 Jacob et sa compagnie arrivèrent à Luz, c'est-à-dire à Béthel, au pays de Canaan. Il a construit un autel là-bas et l'a nommé El-Bethel (Dieu-de-Béthel) parce que c'est là que Dieu s'est révélé à lui quand il fuyait son frère.

8 Et c’est à ce moment que l’infirmière de Rebecca, Deborah, est décédée. Elle a été enterrée juste en dessous de Béthel sous le chêne. Il s'appelait Allon-Bacuth (Weeping-Oak).

9-10 Dieu s'est révélé une fois de plus à Jacob, après être revenu de Paddan Aram et l'a béni: «Ton nom est Jacob (Heel), mais ce n'est plus ton nom. Désormais, votre nom est Israël (God-Wrestler). »

Je suis le Dieu fort.
Ayez des enfants! Fleurir!
Une nation - toute une compagnie de nations! -
viendra de vous.
Les rois viendront de tes reins,
la terre que j'ai donnée à Abraham et Isaac
Je te donne maintenant,
et transmettez-le à vos descendants.

13 Et alors Dieu s'en alla, monta du lieu où il lui avait parlé.

14-15 Jacob érigea une colonne de pierre à l'endroit où Dieu lui avait parlé. Il a versé une offrande dessus et l'a oint d'huile. Jacob a dédié le lieu où Dieu lui avait parlé, Béthel (la maison de Dieu).

16-17 Ils ont quitté Béthel. Ils étaient encore assez éloignés d'Ephrath lorsque Rachel a commencé le travail - un travail dur et dur. Quand ses douleurs de travail étaient à leur pire, la sage-femme lui a dit: «N'aie pas peur, tu as un autre garçon.»

18 Avec son dernier souffle, car elle était en train de mourir, elle le nomma Ben-oni (Fils-de-Ma-Douleur), mais son père le nomma Ben-jamin (Fils-de-Bonne-Fortune).

19-20 Rachel mourut et fut enterrée sur le chemin d'Ephrath, c'est-à-dire Bethléem. Jacob a érigé un pilier pour marquer sa tombe. Il est toujours là aujourd'hui, "Rachel’s Grave Stone".

21-22 Israël continua sa route et installa son camp à Migdal Eder. Pendant qu’Israël vivait dans cette région, Ruben est allé coucher avec la concubine de son père, Bilhah. Et Israël a entendu ce qu'il a fait.


31 ENDROIT CACHÉ: Les braconniers braconnés

Le braconnage des horkers n'est pas une question de rire, et cela est assez bien démontré par cet endroit non marqué à un court jogging au sud-est de Bleakcoast Cave. Ces deux chasseurs ont visiblement mordu un peu plus qu'ils ne pouvaient mâcher, ayant braconné un chasseur mais se trouvant moins que préparés à affronter ses camarades vengeurs.

N'oubliez pas de fouiller dans les inventaires des malheureux chasseurs, cependant. Vous repartirez avec une jolie carte au trésor. Cela vous mènera à un butin caché près de la ferme Dragon Bridge.


Test unitaire anglais 4

Термины в модуле (69)

Pourquoi l'auteur utilise-t-il le point de vue de la troisième personne dans cet extrait?

Quel détail donne des informations implicites sur la vision moderne du paysage élisabéthain?

Quel détail du texte soutient le mieux l'idée que les animaux de ferme étaient très précieux en Angleterre élisabéthaine?

Quelles idées sont implicitement énoncées dans l'extrait? Cochez toutes les cases.

Les détails de cet extrait appuient la déduction que

Dans de telles circonstances, le stockage des aliments est le plus important. La règle principale est d'avoir des emplacements séparés pour différents types de produits: les choses sèches peuvent être conservées dans un garde-manger avec du pain et du linge sec, les choses humides sont normalement stockées dans le beurre. Le vin et la viande doivent être séparés et les caves doivent être évitées en raison de leur humidité. La viande doit être bouillie en été pour la garder fraîche, puis conservée dans une cave fraîche, imbibée de vinaigre avec des graines de genièvre et du sel. La plupart des jeunes auront des cuves et des pressoirs pour faire des fromages, une source précieuse de protéines pendant la longue saison hivernale. De même, la plupart des propriétaires de bétail ont des auges pour saler la viande ou la laisser tremper dans la saumure.

Quel est le but de l'auteur dans cet extrait?

Les éleveurs de porcs gardent leurs lardons en stock jusqu'à ce qu'ils puissent obtenir un meilleur prix pour eux plus tard en hiver. De telles tactiques sont rendues encore plus rentables par le triste fait que les récoltes peuvent échouer, provoquant des pénuries alimentaires locales - et parfois nationales. Les grandes villes sont moins vulnérables, faisant partie d'un marché international qui voit les aliments conservés commercialisés sur de longues distances, mais une grande partie de la campagne dépend des aliments frais. Après une mauvaise récolte, les prix de tous les produits - et pas seulement des céréales - augmentent considérablement et les pauvres sont incapables de joindre les deux bouts.

Quel détail de l'extrait soutient le mieux l'idée que la nourriture était plus systématiquement disponible dans les grandes villes?

Quelle phrase résume le mieux l'extrait?

Quelle phrase résume le mieux l'extrait?

Quelle est l'idée centrale de ce paragraphe?

Comment le paragraphe développe-t-il l'idée centrale que les élisabéthains souffraient de maladies inconnues des lecteurs modernes?


Voir la vidéo: Un père face à lassassin de son fils.


Article Précédent

10 paysages colossaux du Colorado

Article Suivant

6 questions que la communauté trans * en a marre d'entendre